Côte-d’Ivoire: Adjoumani réagit à l’affaire « Guikahué fait tabasser les militants du PDCI-RDA »

Bedie_JeunesPDCI (2) (Large)

index

(porte-parole du S.E) réagit : « Guikahué ne saurait user de la violence contre les militants du PDCI »


Le mercredi 17 septembre 2014, à l’occasion du meeting de clôture de la visite du Président de la République dans le IFFOU, le Président Henri KONAN BEDIE a lancé un appel afin de soutenir la candidature du Président de la République, Alassane OUATTARA, à l’élection Présidentielle de 2015.
Suite à cet appel au cours duquel le Président Henri KONAN BEDIE a donné des instructions fermes pour la mise en mouvement de toutes les structures du Parti, la Direction du Parti a initié des contacts, consultations, concertations et rencontres.
Pendant ce temps, un groupuscule de jeunes militants a commencé à exprimer leur désapprobation de l’appel du Président Henri KONAN BEDIE, à travers la presse, en tenant des propos orduriers et irrévérencieux.
Ces jeunes ont poussé le comble jusqu’à vouloir interdire l’accès du Siège aux Dirigeants du Parti qui ne penseraient pas comme eux, en y convoyant d’autres jeunes dès la matinée du mardi 23 septembre 2014, jour des réunions du Secrétariat Exécutif.
Face à ces manifestants constitués d’une trentaine de personnes, s’est interposée une centaine de jeunes, favorables à « l’Appel de Daoukro », afin de garantir le libre accès au Siège du Parti.
Vers 15h30, en raison du risque d’affrontement qui se profilait à l’horizon et vu l’encombrement de la voie publique, les forces de l’ordre accourues ont dispersé les manifestants sans violence, ni usage de grenades lacrymogènes; ne faisant ainsi aucun blessé.
Il faut signaler qu’au même moment, un groupuscule de 8 femmes se réclamant de l’UFPDCI exprimait leur hostilité à l’Appel de Daoukro, ce, en toute tranquillité. Ayant répondu à leur invite, se trouvait un club de soutien qui ne savait pas vraiment de quoi il s’agissait. Leur Présidente informée dans la salle a quitté en taxi, demandant à ses femmes de se retirer à leur tour, dès que possible.
La Direction du Parti veut donc porter à la connaissance des militants, militantes, sympathisants, sympathisantes du PDCI-RDA et de l’opinion nationale et internationale qu’aucune voie de fait n’a été exercée sur les manifestants comme le rapportent des organes de presse dont certains n’ont pas hésité à utiliser des images d’archives.
La Direction du Parti rassure les militantes et militants que ni le Président Henri KONAN BEDIE, symbole le plus achevé de l’Houphouétisme, ni son Secrétaire Exécutif du Parti, disciple de Félix HOUPHOUET-SOIGNY depuis son jeune âge, ne saurait user de la violence contre la population ivoirienne et à fortiori contre les militants du PDCI-RDA.
La Direction du Parti demande aux militants et militantes de ne pas se laisser abuser par les campagnes d’intoxication, les invite à rester sourds aux rumeurs et aux manipulations, et les exhorte à la vigilance et à la sérénité.
Enfin, la Direction du Parti demande aux militants et militantes de rester mobilisés et d’être à l’écoute de la Direction du Parti.

Fait à Abidjan le 25 septembre 2014
KOBENAN KOUASSI ADJOUMANI
Secrétaire Exécutif Chargé
de l’Information et de la Communication,
Porte Parole du PDCI-RDA

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires