Ebola: la Côte d’Ivoire reprend ses vols

alassane_paris19

Jusqu’à ce jour, selon l’OMS et MSF, aucun cas d’Ebola n’a été diagnostiqué en Côte d’Ivoire.

Lundi, la Côte d’Ivoire a rouvert ses liaisons aériennes avec le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée. Les frontières aériennes avec ces 3 pays touchés par le virus Ebola étaient suspendues depuis le 11 août dernier.

Le premier vol en provenance de Conakry s’est posé lundi à Abidjan à 18h avec une cinquantaine de passagers à son bord.

Une équipe médicale d’une dizaine de personnes portant gants et masques sur la bouche les ont accueillis.


Dès leur arrivée à l’extérieur du hall de l’aéroport, les passagers ont été invités à se laver les mains avec de l’eau et du savon avant de passer au scanner de température.

Si la température excède 37 degrés, le passager concerné est immédiatement transféré vers un centre de traitement de l’autre côté du tarmac et les personnes ayant été en contact avec lui sont également recherchées.

Beaucoup des passagers se disent soulagés par la reprise des vols, et ont pris ces nouvelles procédures de contrôle à l’aéroport avec beaucoup de fair-play :

« Moralement, ça sécurise les autres car ils se disent que des gens qui viennent de Guinée, peut-être qu’ils viennent avec Ebola, donc si ça peut les réconforter, les rassurer… », a indiqué Jean-Louis Soumaré Fernandez.

D’autres trouvent ces mesures excessives :

« C’est trop comme mesure de sécurité…La maladie n’est pas là mais en Guinée, on est venu en bonne santé « , a déclaré Mme Diane.

Cependant si certains des passagers ne craignent pas d’être contaminés, certains pensent prendre quelques mesures de précautions, mais sans grande conviction :

« Quand je vais rentrer à la maison, je vais demander aux enfants de ne pas me toucher. Mais au bout de trois jours, ils vont oublier et moi aussi.” a ajouté Jean-Louis Soumaré Fernandez.

Trois vols par semaine entre la Côte d’Ivoire et la Guinée sont prévus ainsi que deux rotations hebdomadaires entre Abidjan, Monrovia et Freetown.

 

BBC Afrique

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction