Côte d’Ivoire FPI Accra – Hubert Oulaye, Odette Sauyet et Assoa Adou de retour à Abidjan

Côte d’Ivoire FPI Accra – Hubert Oulaye, Odette Sauyet et Assoa Adou de retour à Abidjan

10626135_741388885931467_6426390207046303710_o

Une dizaine de pro-Gbagbo, dont 3 anciens ministres, mettent fin à l’exil

Près d’une dizaine de cadres du régime de Laurent Gbagbo exilés au Ghana, dont trois anciens ministres (Hubert Oulaye, Odette Sauyet et Assoa Adou), ont regagné la Côte d’Ivoire lundi 24 novembre. Ils ont été accueillis à la frontière ivoiro-ghanéenne par une délégation du Front populaire ivoirien (FPI) avant de regagner Abidjan.

Un autre cadre du FPI, Michel Guédé Zadi, ancien directeur de l’hôtel Ivoire, met également fin à son exil lundi.

Hubert Oulaye a été plusieurs fois ministres depuis 2000. Il était notamment en charge de la Fonction publique et de l’emploi de 2007 à 2010 dans le premier gouvernement de Guillaume Soro. Oulaye est candidat à sa propre succession à la tête du comité de contrôle du FPI sur la liste de Laurent Gbagbo.

Présidente du conseil d’administration du groupe La Refondation, éditeur de Notre Voie (journal pro-Gbagbo), Odette Sauyet a été ministre de Gbagbo avant les accords de Marcoussis (janvier 2003). Ancien ministre des Eaux et Forêts, Assoa Adou dirigeait la coalition des cadres du FPI en exil.

Ces retours interviennent alors que le FPI s’apprête à organiser son 4e congrès du 11 au 13 décembre à Abidjan. Un congrès qui se tiendra dans un contexte tendu et devrait voir s’affronter l’actuel président du parti, Pascal Affi N’Guessan, et l’ancien président Laurent Gbagbo, les deux hommes étant officiellement candidats à la présidence du FPI.

Affi N’Guessan a récemment déposé un recours devant le comité de contrôle du FPI pour tenter d’invalider la candidature de Gbagbo. Cette commission doit se prononcer d’ici le 26 novembre.

_____________

Par Vincent DUHEM Jeune-Afrique

OdetteAssoua

Au terme d’une réunion extraordinaire tenue ce vendredi 21 novembre 2014 de 15h 30 à 19h, et dont le principal objet était le retour programmé en Côte d’Ivoire de
Monsieur ASSOA Adou, anciennement porte-parole de la Coordination FPI à Accra, l’assemblée a pris acte de l’initiative, et a désigné le Ministre Léon Emmanuel Monnet, précédemment Secrétaire Général, à l’effet de conduire dorénavant cette structure, ce, à compter de ce vendredi 21 novembre 2014. Le porte-parole Emmanuel
Léon Monnet a reçu mission principale de conduire, dans les meilleurs délais possibles, une restructuration profonde de cette importante structure politique au regard de la situation actuelle.

Fait à Accra, le vendredi 21 novembre 2014
POUR LA COORDINATION
LE PORTE-PAROLE
Léon Emmanuel MONNET

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires