Côte d’Ivoire JFPI – Navigué fait la résistance et « vire » à son tour Koua et Dahi Nestor

Dahi Nestor, SG par intérim de la Jeunesse du Front Populaire [JFPI]
Dahi Nestor, SG par intérim de la Jeunesse du Front Populaire [JFPI]
FPI – Après la tentative de putsch Konaté Navigué chasse Koua Justin et Dahi Nestor [Source: L’Expression]


Il n’a pas mis longtemps à réagir. Quelques heures seulement après l’«Assemblée générale extraordinaire» mouvementée qui l’a demis, le Secrétaire national de la jeunesse du Front populaire ivoirien, Konaté Navigué est monté au créneau, hier, pour rétablir la vérité et l’ordre au sein de son écurie. A l’ex-QG de campagne de l’ancien
président Laurent Gbagbo, faisant office de siège provisoire du Front populaire ivoirien, sis à Cocody-Attoban, le Secrétaire national de la JFPI a rappelé, hier, les circonstances du durcissement de la crise et les derniers développements qui ont eu lieu ce week-end. «(…) le samedi 21 février 2015, le camarade 1er Secrétaire national
chargé des relations extérieures, le camarade Koua Justin s’est arrogé le droit de convoquer une assemblée générale extraordinaire en violation flagrante du règlement intérieur de la Jeunesse du Front Populaire Ivoirien en vue de me destituer», a lu Konaté Navigué.
Pour qui cette bravade de son camarade constitue «une provocation de plus qui est une provocation de trop». Evidement, a-t-il ajouté, Koua Justin ne peut pas me démettre, car aucune disposition de nos textes ne permet à un Secrétaire national adjoint de la JFPI d’organiser une assemblée générale en vue de destituer le Secrétaire national élu. L’intention valant l’action, Konaté Navigué, a estimé la conduite de Koua Justin et de ses compagnons suffisamment grave pour être tolérée. S’il a lancé un appel au calme et à la discipline au sein de la JFPI, Konaté Navigué a également informé des décisions qu’il a prises pour ramener la quiétude au sein de la jeunesse du FPI. Ainsi, «Koua Justin, nommé le 2 octobre 2001, premier Secrétaire national adjoint de la JFPI n’est plus membre du Bureau exécutif national», a lu le patron de la structure. Qui ajoute que «toute déclaration et toute action de sa part n’engage plus et n’intéresse plus la jeunesse du FPI». De même, «Dahi Douhouré Nestor, nommé en mars 2006, Secrétaire national adjoint à l’organisation n’est plus membre du Bureau exécutif national de la JFPI». Konaté Navigué est allé plus loin, puisque tous les membres du Bureau sur la liste produite par Dahi Douhouré Nestor, ont été dégagés du Bureau exécutif national de la JFPI. «Le Bureau Exécutif National se réserve le droit de porter plainte pour faux et usage de faux, usurpation de titre», a indiqué Konaté Navigué. Qui a lancé un appel au calme, à la sérénité et à la discipline, à tous les secrétaires généraux de fédérations, de sections, de comités de base, aux militants de l’ancien parti au pouvoir. Pour clore définitivement ce chapitre houleux, une assemblée générale de la JFPI se tiendra le samedi 28 février, toujours au siège provisoire du FPI, à Cocody-Attoban.

M’Bah Aboubaka

Commentaires

blank

Author: La Rédaction