Côte d’Ivoire – Pourquoi Affi convoque Akoun, Douaty, Oulaye, Koua et Oro Hubert devant les tribunaux

7703-1965015_1468068250074297_1032240263_n

Pourquoi Pascal Affi N’Guessan convoque la nouvelle direction du FPI devant les tribunaux

Souleymane Senn, journaliste, nous apprend que hier mercredi, Pascal Affi N’Guessan a été prévenu par huissier de sa suspension, décidée après le vote du comité central extraordinaire qui a eu lieu le 5 mars 2015. Mais Pascal Affi N’guessan conteste cette décision, c’était prévisible. L’ancien premier ministre de Laurent Gbagbo, désormais le patron du FPI reconnu par le gouvernement Ouattara, officiellement intrônisé par une déclaration du ministre Bruno Koné porte parole de Ouattara, ne va pas se laisser déposer sur le bord de la route par la fronde.

C’est ainsi que nous découvrons via un communiqué de Steve Béko, qu’il vient d’assigner en justice cinq personnes qui sont à l’origine de sa disgrâce et de son éviction. Cette plainte déjà déposée le 26 février, n’a été notifiée aux intéressés qu’aujourd’hui, probablement à cause du calendrier des Assises. Ainsi 5 cadres du FPI sont priés de s’expliquer devant la justice efficace et impartiale que nous connaissons, à savoir Laurent Akoun , Alphonse Douati , Hubert Oulaye, Koua Justin et Hubert Oro. Ils devront comparaitre le 26 mars à 8h30 pour l’affront fait au président statutaire le 5 mars 2015, en convoquant ce comité central exceptionnel qui à la majorité des 2/3 des membres l’a suspendu, nommant une nouvelle direction interimaire, en attendant les nouvelles élections. Rappelons que cette mise à pied a été ordonnée parce que Affi fonctionnait en ignorant les textes de loi du FPI et dans le non respect des décisions antérieures prises collégialement, pour avoir refusé d’organiser le congrès à la date proposée, pour avoir contesté la candidature de Laurent Gbagbo, préférant le verdict de la justice ivoirienne aux ordres, plutôt que de passer un coup de téléphone à son chef et d’être fixé de suite.
Toutes les personnes précitées ont reçu leur convocation à comparaitre devant le tribunal de première instance du Plateau.
Nous sommes étonnés de ne pas voir figurer dans cette liste celui qui est censé le remplacer, Aboudaramane Sangaré, qui pour le moment est libre de ses mouvements, en attendant le recours en cassation.
Shlomit

Affi assigne Akoun, Douaty, Oulaye, Koua et Oro Hubert en justice [convocations]

Pascal Affi Nguessan vient d’assigner en justice Akoun Laurent, Douaty Alphonse, Hubert Oulaye, Koua Justin et Oro Hubert pour le Comité central du 5 mars 2015 qui s’est tenu à la demande des 2/3 des membres de cet organe et qui l’a suspendu. Le Comité central du 5 mars avait aussi beneficié de l’aval du Comité de contrôle du Front Populaire Ivoirien [FPI], dirigé par le Professeur Hubert Oulaye. Monsieur Affi, assuré du soutien judiciaire et financier du régime Ouattara, conteste la validité de ce Comité Central du 5 mars, qui l’a fait remplacer par l’ex ministre Sangaré Abou Drahamane, comme intérimaire.

Les cinq concernés qui ont reçu les convocations ce jour, comparaitront le jeudi 26 mars à 8H30 TU devant le Tribunal de Première instance du Plateau (Abidjan).

Rappelons que l’ex président du FPI [Affi N’guessan] avait été suspendu pour avoir à plusieurs reprises boycotté les organes de son parti et foulé aux pieds les textes de celui-ci.
Avec Steve B.

Author: La Rédaction