Côté d’Ivoire – inflation du coût du ciment suite à l’arrêt d’une usine et à l’exportation de la production

SAC2

Par Patrice Allégbé

La fermeture d’une usine chinoise de cimenterie à Abidjan et l’exportation d’une partie de la production, ont créé depuis quelques mois une inflation du coût du ciment, ont indiqué mercredi à Alerte info des professionnels du secteur.

Une pénurie de ciment constatée sur le marché, a occasionné cette inflation, due à la fermeture en février 2015 de l’entreprise chinoise « Ciment sol », implantée à Vridi, un quartier au Sud d’Abidjan, a affirmé un employé d’une usine de cimenterie, sous couvert de l’anonymat.

Selon cette même source, l’exportation d’une partie de la production du ciment ivoirien par les industriels « Cimaf » et « Bélier », a également accentué le déséquilibre entre l’offre et la demande.

La « pénurie de matière première » explique aussi ce « bug dans le secteur », a rapporté un autre professionnel de l’industrie de la cimenterie en Côte d’Ivoire.

La tonne de ciment à l’usine, livrée entre 79.500 et 81.500 Fcfa, est cédée dans les magasins entre 100.000 et 120.000 Fcfa soit 5.000 à 6.000 Fcfa le paquet de 50 kilogrammes.

Le ministre ivoirien du Plan et du développement, Mabri Toikeusse, a soutenu jeudi que cette pénurie de ciment constatée dans le pays, était due à l’intensité des « grands travaux d’infrastructure », au cours d’une conférence de presse.

PAL

Alerte info

Author: La Rédaction