Côte-d’Ivoire CPI – Bensouda intensifie ses enquêtes contre les pro-Ouattara malgré les récentes inculpations

4675894_6_2b88_cherif-ousmane-a-bouake-ouest-en-2002_453bc914a50d6698f0b5d9231eecb139

Les enquêtes avancent du côté de la CPI rapporte Patrick Turlan au micro de RFI, suite aux récentes inculpations des officiers FRCI (ex rébellion) par la justice ivoirienne.

Les progrès de la justice ivoirienne ne doivent pas faire oublier que la Cour pénale internationale enquête également sur tous les crimes commis en Côte d’Ivoire, rappelle le porte-parole du bureau du procureur Patrick Turlan. « Mme la procureure l’a rappelé avec force dans les derniers mois. Nous avons en ce moment une intensification de ces enquêtes […] et nous avons pu avoir des résultats relativement rapides, concernant Laurent Gbagbo lui-même, Charles Blé Goudé, et Simone Gbagbo. »
Le procès des deux hommes est en effet prévu en novembre 2015, et la CPI réclame toujours le renvoi du dossier de l’ex-première dame.

Et c’est justement, «parce que nous avons franchi une étape dans la procédure concernant M. Gbagbo et M. Blé Goudé, que nous sommes maintenant en mesure d’allouer des ressources supplémentaires qui nous permettent d’intensifier ces axes d’enquête sur l’autre partie pour avancer plus rapidement en espérant avoir des résultats dans les meilleurs délais.»
Propos recueilli par RFI

bensouda

Levée des scellés

Connectionivoirienne.net est à mesure de révéler l’existence d’un mandat d’inculpation de Soro Guillaume par la Cour Pénale Internationale [CPI], certes encore sous scellés mais notifié aux autorités ivoiriennes. Trois à quatre chefs militaires pro-Ouattara se trouveraient dans le même cas que Soro. Il s’agirait de trois déjà inculpés par la justice ivoirienne, Loss, Koné Daouda dit Konda, Chérif Ousmane et d’un quatrième larron, Ben Laden, actuel préfet militaire de San-Pedro. La Procureur de la CPI, Fatour Bensouda avait annoncé la levée des scellés pour la mi 2015. Un acte toujours attendu.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires