Côte d’Ivoire: Youssouf Bakayoko ne « devrait plus » diriger la Commission électorale (Opposant)

Côte d’Ivoire: Youssouf Bakayoko ne « devrait plus » diriger la Commission électorale (Opposant)

ybak1

Par Manuella Yapi

Le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, « ne devrait plus » diriger cette institution après avoir organisé la présidentielle de 2010, soldée par une crise qui a fait 3.000 morts, selon un cadre du parti de l’ex-président Laurent Gbagbo (FPI) et membre de la Coalition nationale pour le changement (CNC).

M. Bakayoko « ne devrait plus être là (…). Nous avons beaucoup d’hommes, de femmes capables d’être à la tête de cette Commission électorale indépendante, mais Youssouf Bakayoko, non », a insisté M. Akoun face aux populations de San-Pedro, dans le sud-ouest ivoirien.

« D’où tire-t-on le mot indépendant quand on est sous les ordres ? », s’est-il interrogé, soulignant que « sur 17 membres, neuf (…) sont déjà avec l’exécutif ».

Au second tour de la présidentielle de 2010, le président de la Cei a déclaré vainqueur Alassane Ouattara quand le Conseil constitutionnel désignait plutôt Laurent Gbagbo, entrainant une crise qui a fait officiellement 3.000 morts.

MYA

Alerte info

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires