Côte-d’Ivoire déchets toxiques – Le PDG de Trafigura, Claude Dauphin, décédé en Colombie

This handout picture released by Dutch multinational commodity trading company Trafigura on September 30, 2015 shows late founder and executive chairman French Claude Dauphin, who passed away in Bogota after battle with cancer, the Swiss-based commodity trading company announced on September 30 in Geneva. AFP PHOTO / HANDOUT / TRAFIGURA RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / TRAFIGURA" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Afp photo

C’est un coup dur pour la société Trafigura dont le PDG, Claude Dauphin, le très influent courtier des métaux et du pétrole qui avait fait de société, l’une des toutes premières de négoce mondiales, vient de décédé mercredi 30 septembre 2015, d’un cancer à l’âge de 64 ans, à Bogota, en Colombie.

Il a été révélé aux Ivoiriens dans l’affaire du déversement des déchets toxiques, en août 2006. Le 16 septembre 2006, Claude Dauphin et Jean-Pierre Valentini ont été interpellés à l’aéroport Houphouët-Boigny d’Abidjan, dans l’affaire du Probo Koala, le scandale des déchets toxiques qui a tué officiellement, plus d’une dizaine de personnes. Les deux hommes d’affaires ont été incarcérés 5 mois avant d’être relâchés.

Ce scandale des déchets toxiques déversés le 19 août 2006, au Port Autonome d’Abidjan (PAA) par le bateau pollueur Probo Koala de la société Trafigura à cause duquel l’ex-Dg de la Dgamp, le Colonel Tibé Bi Balou a été écroué à la Maca, a amené cette personnalité à assigner la société pollueuse en justice.

Depuis, le 18 décembre 2014, le Colonel Tibé Bi Balou a traduit la société Trafigura devant les tribunaux ivoiriens, réclamant 300 milliards Fcfa de « dommage et intérêt » soit 457.351.932 Euros, environ 460 millions d’Euros. En effet, le 19 août 2006, un bateau grec battant pavillon panaméen, ayant un équipage russe, le Probo Koala, a jeté l’ancre au large du port autonome d’Abidjan (PAA), transportant dans ses soutes environ 528 m3 de déchets toxiques.

Dans la nuit du 19 au 20 août, plusieurs camions citernes vont déverser dans le district d’Abidjan une grande partie de cette cargaison. Créant un scandale environnemental lourd de conséquences. L’affaire est encore pendante devant les tribunaux ivoiriens.

Le très discret et très actif courtier français est mort à Bogota où il inspectait de nouveaux locaux de Trafigura, selon le confrère Reuter. Il laisse une épouse et trois enfants, a dit la société suisse dans un communiqué. Claude Dauphin était la 32e fortune de France, avec un patrimoine évalué à 1,4 milliard de dollars en net, selon le magazine Forbes.

Il avait démissionné de la direction générale de Trafigura en 2014 pour suivre un traitement médical. Depuis lors, Trafigura était dirigé par Jeremy Weir, un géologue australien à la formation bancaire, encore que Claude Dauphin reste, président exécutif, et continuait de voyager. Sous sa direction, Trafigura, à l’origine un courtier en métaux d’Amérique latine très spécialisé, est devenu en l’espace de 20 ans l’un des trois premiers négociants mondiaux de matières premières.

La rédaction de lepointsur.com présent ses condoléances les plus attristées à la société aux parents du PDG, ainsi qu’à l’ensemble du personnel de la société, pour ce coup dur. Que son âme repose en paix (REP) !

Sériba Koné (lepointsur.com)

 

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires