Côte d’Ivoire – Le financement des adversaires de Ouattara « cache un détournement de deniers publics » (Koulibaly)

Côte d’Ivoire – Le financement des adversaires de Ouattara « cache un détournement de deniers publics » (Koulibaly)

115c1bdbc0136675f9527189ea01d2001805c7d4-592x296-1434272867

Par Manuella Yapi

Un candidat à la présidentielle ivoirienne du 25 octobre, Mamadou Koulibaly, a soutenu vendredi que le financement à hauteur de 100 millions de FCFA des campagnes des adversaires du président Alassane Ouattara, candidat à sa propre succession, « cache un détournement de deniers publics », sur Twitter.

« Le financement de ses adversaires par Ouattara candidat, cache un détournement de deniers publics par le président », a écrit M. Koulibaly, ex-président de l’Assemblée nationale à la tête d’un parti de l’opposition, Liberté et démocratie pour la République (LIDER).

Il a évoqué la « loi n° 494 du 10 septembre 2004 » selon laquelle « le montant de la subvention » prévue pour les candidats « s’inscrit dans le budget (de l’Etat) et sa répartition doit être équitable ».

Le porte-parole du gouvernement ivoirien a annoncé jeudi que M. Ouattara « a octroyé un financement exceptionnel à chacun des candidats d’un montant de 100 millions de FCFA, en vue de leur permettre de faire face » aux dépenses générées pour les besoins de leurs campagnes, à l’issue d’un Conseil des ministres dans la capitale politique, Yamoussoukro.

Dix candidats dont le leader du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo) Affi N’Guessan et l’ex-Premier ministre Charles Konan Banny, sont en lice pour l’élection présidentielle prévue le 25 octobre.

MYA

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires