Calixthe Beyala comprend enfin le Président Barack Obama « chapeau bas, gars ! »

10259993_745780792138739_3269760814795126111_n

Lu pour vous

J’ai détesté Obama car je ne le comprenais pas

C’est vrai, j’ai la faiblesse de tout le monde, tirer des conclusions sur des apparences.

Dès le début de son mandat, si j’avais apprécié le retrait d’une partie des troupes de l’Afghanistan, de l’Irak, je n’avais pas du tout apprécié la guerre en Libye. Je faisais d’Obama un des hauts responsables de la destruction de la Libye, oubliant que ces plans de guerre contre le peuple avaient été conçus avant que lui Obama ne sache un jour qu’il deviendra président ! Oui, c’est ainsi. En Occident, il y a une continuité de l’État… Que personne ne saurait remettre brusquement en question ce qui a été décidé par les faucons et autres.

Mais je constate que sous Obama, l’Amérique a fait moins de guerre ; qu’Obama d’ailleurs nous a évité la guerre avec l’Iran au grand dam des faiseurs de guerres de tout poil… Qu’en Syrie, il a tout fait pour laisser le champ libre à Poutine au grand dam une fois de plus des suceurs de sang.

Finalement, ce petit descendant d’Africains quoi qu’ayant eu une marge de manoeuvre très limitée, a fait beaucoup de bien au monde…. L’Iran aurait été une catastrophe humaine.

Je constate enfin que la politique peu guerrière d’Obama a conduit l’Amérique vers la prospérité, car tandis qu’en Europe le chômage flambe, que la misère se fait grimpante, aux États-unis, c’est le plein emploi presque avec juste 5% de chômage !

J’ai détesté Obama parce que je ne comprenais pas sa stratégie… Finalement, je lui dis : chapeau bas, gars !

Calixthe Beyala

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction