Côte-d’Ivoire: Le gré à gré avec Puma Energy rapporterait 20 milliards à Petroci

Petroivoire,-une-dynamique-de-croissance

Par Sylvie Kouamé | Connectionivoirienne.net

Petroci pourrait percevoir 20 milliards de Francs CFA de la vente de sa division stations services à Puma Energy, une entreprise détenue en majorité par Trafigura et Sonangol [propriété de l’Etat angolais.] Le montant de 20 milliards est avancé par Jeune-Afrique. «Cette somme apporterait une bouffée d’oxygène à la compagnie publique, qui broie actuellement du noir », écrit jeune-Afrique sans indiquer que la division stations services de Petroci est l’une des plus rentables de la structure. Le chiffre d’affaire de cette seule division s’élevait à 44 milliards en 2013, sur les 266 milliards de chiffre d’affaires global de la boite durant la même année.

Rappelons que la vente de cette division à Puma Energy avait été décidée dans le cadre d’un accord gré à gré accordé par l’Etat de Côte-d’Ivoire, propriétaire de Petroci. Un appel d’offres plus ouvert aurait selon plusieurs experts permis de récolter au-delà des 20 milliards que proposerait Puma Energie. L

’équipe du tout nouveau DG de Petroci, Ibrahima Diaby, accuse l’ancienne direction sous Daniel Gnangni d’avoir fait des investissement hasardeux, des surfacturations et d’avoir endetté la compagnie, ce qui explique la mauvaise santé financière de l’entreprise en plus de la chute des cours du gaz et du pétrole sur le marché international.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par La Rédaction