Côte-d’Ivoire: 120 milliards de dettes de prestataires rejetés par l’Etat à l’issue d’un audit

14264255_839900306112196_2208239955685152649_n

Le gouvernement ivoirien a rejeté, à l’issue d’un audit, 123 milliards de F CFA de dettes ordinaires supposées dues par l’Etat à des prestataires sur la période 2001-2013 et, initialement estimées à 356 milliards fcfa.

Ces 356 milliards sont supposés représenter le passif de l’administration centrale et des institutions outre un montant spécifiques de 92 milliards pour le compte de baux de la police et de baux administratifs.

Pour le compte de la dette ordinaire le gouvernement a validé, à l’issue d’un audit réalisé par les services de l’administration financière, « 255 milliards fcfa et rejeté 123 milliards » quand « les avis sont réservés sur 8 milliards », a informé son porte-parole, Bruno Nabagné Koné.

AIP

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires