L’ex-Première dame de Côte-d’Ivoire Simone Gbagbo et ses avocats absents à l’audience du mercredi

article-doc-dr0hc-u4unvqhwhc5f016a57bbfa19123-943_634x432

Par Lambert Kouamé

L’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, poursuivie pour « crime contre l’humanité » ne s’est pas présentée à l’audience mercredi tout comme ses avocats.


Le juge Boiqui Kouadjo a constaté l’absence de l’accusée et de ses avocats, et commis un huissier pour faire « sommation » à Mme Gbagbo de se présenter à l’audience, jeudi.

« Selon la réponse qui nous sera donnée, nous ferons application de la loi soit pour passer outre sa présence et puis continuer sans elle », a réagi le procureur général Ali Yéo face à la presse, ajoutant que la Cour va établir « une nouvelle commission d’avocats » si ceux de la défense « ne se présentent pas »

L’audience suspendue vers 11h a été renvoyée à jeudi.

Mardi, la défense a suspendu de nouveau sa participation après que le président de la Cour a annulé les citations à comparaitre de personnalités politiques et militaires et décidé de « passer outre » leur audition.

Le mercredi 09 novembre, la défense avait suspendu une première fois sa participation pour réclamer la comparution de ces personnalités estimant qu’elles sont des « acteurs principaux des faits » reprochés à leur cliente.

L’ex-Première dame de Côte d’Ivoire est jugée depuis le 31 mai pour « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité » commis pendant la crise postélectorale ayant causé la mort d’au moins 3.000 personnes.

Elle a fait l’objet d’une première condamnation de 20 ans de réclusion pour atteinte à la sûreté de l’Etat.

Son époux, Laurent Gbagbo, détenu depuis 2011 à la Cour pénale internationale (Haye), est jugé pour les mêmes faits.

LKO

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction