Côte-d’Ivoire: Les Forces francaises font mentir « la presse » à rumeurs « plus aucune vocation à interférer »

Plus d’intervention des forces françaises dans les affaires ivoiriennes. La force Licorne, c’est du passé

Le Colonel Jean-Luc Kuntz, commandant des Forces françaises en Côte d’Ivoire(FFCI) a indiqué samedi au cours d’un point de presse que les FFCI n’ont aucune vocation à interférer dans les affaires ivoiriennes, évoquant la souveraineté de la Côte d’Ivoire.

« Les forces françaises en Côte d’Ivoire n’ont aucune vocation à intervenir dans les affaires ivoiriennes. La Côte d’Ivoire est un Etat souverain, et son destin est entre ses mains et non entre celles de l’armée française», a affirmé le Colonel Jean-Luc Kuntz, commandant des Forces françaises en Côte d’Ivoire.


Et de poursuivre pour dire: « Nous ne sommes plus l’opération Licorne. Elle ne sera pas reconstituée et nous n’allons pas non plus nous substitués aux forces onusiennes. Les dispositions du traité de partenariat ont changé. Le temps des interventions est révolu», a clarifié le commandant des Forces françaises en Côte d’Ivoire.

Cependant, les FFCI continueront d’apporter leur expertise à l’armée ivoirienne dans le cadre du partenariat gagnant-gagnant, et surtout le lien d’amour qui lie les deux pays.

Faisant allusion à la récente mutinerie de certains soldats ivoiriens en janvier dernier, et la rumeur qui courait que les FFCI étaient sur le terrain pour une intervention, le Colonel Jean-Luc Kuntz a été très clair : « Il n’ y a eu aucune intervention des forces françaises. Il n’y a eu aucune directive particulière venant de Paris. Et aucun renfort n’a été envoyé en Côte d’Ivoire ».

« Les mouvements des forces françaises observés à cette période n’avaient rien avoir avec ce qui se passait. Ces militaires étaient en transit pour d’autres pays de la sous-région où se trouve l’armée française», a-t-il précisé, ajoutant que les autorités ivoiriennes n’ont jamais sollicité l’intervention de l’armée française. Son souhait est que l’armée ivoirienne retrouve sa cohésion.

Il faut indiquer que les forces françaises en Côte d’Ivoire sont plus de 200 mille dans plusieurs domaines militaires. Quelques unes de leurs missions sont: la protection(personnel, sites), la prévention(appui aux forces locales), les actions environnementales( actions civilo-militaires pour les populations: microprojet, amélioration du cadre de vie, infrastructures, travaux d’aménagements, etc )…

Daniel Coulibaly
http://ladiplomatiquedabidjan.com/index.php/politique/item/2805-cooperation-militaire-france-cote-d-ivoire-plus-d-intervention-des-forces-francaises-dans-les-affaires-ivoiriennes-la-force-licorne-c-est-du-passe

Commentaires facebook

blank

Publié par La Rédaction