Côte-d’Ivoire: Joachim Beugré, maire de Jacqueville « fait du faux » sur les terrains, toutes les preuves (documents)

blank

Beugré Joachim, maire de la commune de Jacqueville, est un AS du faux. Il l’a démontré à souhait dans la convention qui le liait à Unanim Group. Une structure qui a décidé d’investir plusieurs centaines de millions de F Cfa dans la commune dont il préside les destinées depuis quelques années. Quand en mars 2016, le premier magistrat de la commune de Jacqueville passe un contrat avec Unanim Group, il n’a d’autre plan à l’esprit que de faire des entourloupes à toute la direction de cette société qui le considère, pourtant, comme un partenaire de choix. Les terrains qu’ils cèdent à cette société pour qu’elle puisse y bâtir des logements de tout standing et une grande imprimerie sont tous litigieux. Pis, ce sont des réserves administratives dévolues à l’Etat qui ne sauraient être vendues qu’il leur attribue.


En clair, Unanim Group s’est vu mettre en difficulté par le maire de Jacqueville et n’a pu entrer en possession d’un seul terrain en vue de travailler. Et pourtant, Unanim Group a exécuté toutes les tâches que Joachim Beugré leur a exigées. Notamment, l’ouverture des voies structurantes dans la zone de la nouvelle ville de Jacqueville, communément appelée « Quartier Millionnaire ». Tous ces travaux réalisés sur fonds propres par Unanim Group dont les traces sont encore bien visibles sur les lieux, aura été, en définitive que du gâchis. Le maire, toujours dans de petits calculs, vient de se braquer contre ses propres administrés. Dans le cadre du projet de recasement des populations sur le nouveau site, il vient de monter une société écran et satellite pour capter le maximum de ressources générés par cette opération. En avant, il met sa petite copine et son complice de tout temps, le Directeur Technique de la mairie pour avoir l’œil sur les ressources. En clair, ce maire ne rate aucune occasion pour se mettre plein dans les poches. Dans nos prochaines parutions, nous donnerons d’autres détails…

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires