Pas de lauréat 2016 pour le Prix Mo Ibrahim pour un Leadership d’excellence en Afrique (officiel)

BEN STANSALL/AFP/Getty Images)

La Fondation Mo Ibrahim a annoncé ce mardi l’absence de Lauréat 2016 pour son Prix Mo Ibrahim pour un Leadership d’excellence en Afrique. C’est pas la premiere fois.

Cette annonce fait suite à la réunion du Comité indépendant d’attribution du Prix présidé par le Dr Salim Ahmed Salim, et à la réunion ce week-end du Board de la Fondation Mo Ibrahim.

Commentant la décision du Comité, le Dr Salim a déclaré : « Comme je le souligne chaque année, nous avons délibérément placé la barre très haut lors de la création de ce Prix en 2006. Nous reconnaissons et saluons les contributions importantes de nombreux dirigeants africains en faveur d’un changement positif de leur pays. Il reste que le Prix Ibrahim a pour objet de mettre en exergue les dirigeants qui ont démontré un leadership véritablement exceptionnel, ce qui, par définition, est rare. Après des discussions approfondies et mure réflexion, le Comité a décidé de ne pas attribuer le Prix 2016. »

Les candidats au Prix Ibrahim sont tous d’anciens chefs d’État ou de gouvernement d’un pays africain, qui, ayant été élus démocratiquement, ont quitté leurs fonctions au cours des trois années écoulées (soit 2014-2015-2016 pour le Prix 2016), après avoir exercé leur mandat pendant la durée fixée par la constitution de leur pays.

Depuis sa création en 2006, le Prix Ibrahim a été décerné à quatre reprises. Les lauréats antérieurs sont Hifikepunye Pohamba (2014), ancien président de la Namibie, Pedro Pires (2011), ancien président du Cabo Verde, Festus Mogae (2008), ancien président du Botswana, et Joaquim Chissano (2007), ancien président du Mozambique. Nelson Mandela a été nommé Lauréat d’honneur lors de la première cérémonie de remise des prix en 2007.

La Fondation tiendra son prochain Governance Week-end à Marrakech (Maroc) du 7 au 9 avril 2017. Il débutera le vendredi soir par une « Conversation sur le leadership », autour des défis du leadership contemporain.

publicité

####

Notes:
Le Prix Mo Ibrahim :
Identifie et honore les dirigeants africains qui, souvent confrontés à des défis complexes et multiples, ont développé leur pays, sorti leurs concitoyens de la pauvreté et construit les bases d’un avenir équitable et durable ;
Met en exergue des modèles d’exception pour le continent ;
Permet au continent africain de continuer à bénéficier de l’expérience et de la sagesse de ses dirigeants exceptionnels en leur permettant de poursuivre leur action publique sur le continent une fois achevé leur mandat national ;
Constitue un « prix d’excellence », et non un « premier prix » ; il n’y a pas nécessairement de lauréat tous les ans.

Critères :
Ancien chef d’État africain ;
Ayant quitté ses fonctions au cours des trois années écoulées ;
Ayant été élu démocratiquement ;
Ayant respecté la durée de mandat prévue par la constitution de son pays ;
Ayant fait preuve d’un leadership exceptionnel.

Le Prix Ibrahim est le prix annuel le plus élevé décerné à ce jour :
5 millions de dollars US (étalé sur dix ans) ;
200 000 dollars US annuels par la suite.

Les Lauréats peuvent également solliciter une rente annuelle supplémentaire de 200 000 dollars US pour une activité d’intérêt public.

Comité d’attribution du Prix
Le Lauréat est choisi par un Comité indépendant, nommé par le Conseil d’administration de la Fondation Mo Ibrahim et composé comme suit :
Salim Ahmed Salim (président) | ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), ancien Premier ministre de la Tanzanie, membre du Conseil d’administration de la Fondation Mo Ibrahim ;
Martti Ahtisaari | ancien Président de Finlande, prix Nobel de la paix ;
Aïcha Bah Diallo | Présidente du Réseau Éducation pour tous en Afrique, ancienne Ministre de l’Éducation de Guinée ;
Mohamed ElBaradei | Directeur général honoraire de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), prix Nobel de la paix ;
Graça Machel | Présidente de la Fondation pour le développement communautaire, ancienne Ministre de l’Éducation du Mozambique, membre du Conseil d’administration de la Fondation Mo Ibrahim ;
Festus Mogae | ancien Président du Botswana, Lauréat du Prix Ibrahim 2008 ;
Mary Robinson | envoyée spéciale des Nations Unies sur El Niño et le climat, ancienne envoyée spéciale des Nations Unies pour la région des Grands Lacs, ancienne Présidente d’Irlande, membre du Conseil d’administration de la Fondation Mo Ibrahim.

Des informations complémentaires sur les lauréats du Prix Ibrahim et sur le Ibrahim Governance Week-end sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.moibrahimfoundation.org/laureates/.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction