Côte-d’Ivoire: Sam l’Africain « placé sous mandat de dépôt » et écroué à la Maca après son audition à la brigade de recherche

L’opposant Sam l’africain, transféré à la prison d’Abidjan

Serge Alain Koffi

L’opposant ivoirien d’origine libanaise Jichi Sam Mohamed, plus connu en Côte d’Ivoire sous le pseudonyme de Sam l’africain, a été « placé sous mandat de dépôt » vendredi et transféré à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) après son audition au bureau du procureur de la République.

Joint au téléphone par ALERTE INFO, Sam l’africain, président de la Nouvelle Alliance de Côte d’Ivoire pour la Patrie (NACIP, opposition), a confirmé avoir été « placé sous mandat de dépôt ».

« Je m’apprête à aller à la MACA », a-t-il ajouté, précisant avoir été écroué « pour xénophobie ».

Récemment, lors d’un meeting qu’il a animé à Yopougon (commune populaire à l’ouest d’Abidjan), Sam l’africain a tenté de relancer le vieux débat sur la prétendue origine burkinabé de M. Ouattara.

« Si je suis libanais, c’est que Ouattara est burkinabé parce qu’on a le même statut », avait-il notamment déclaré.

SKO
Alerte info/Connectionivoirienne.net

blank

Sam Jichi dit Sam l’Africain, le président de la Nouvelle Alliance de Côte d’Ivoire pour la Patrie(NACIP) aurait été mis aux arrêts ce vendredi. Il lui serait reproché des propos tenus envers le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara.

S’estimant recemment traité de « simple Libanais » par une certaine opinion, Sam Jiji avait lancé durant un meeting à Yopougon: « Si je suis Libanais, c’est que Ouattara est Burkinabé…»

Ce bout de phrase lui vaudrait son audition devant la Brigade de recherche et son tranferement devant le Parquet d’Abidjan-Plateau.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires