Côte-d’Ivoire présidentielle: Toute hausse de caution à 50 millions est « un coup d’état contre la démocratie » (Gnamien Konan)

blank

L’ancien ministre ivoirien de l’Habitat Gnamien Konan, qui a déjà annoncé sa candidature à la présidentielle 2020, a invité samedi, « ceux qui préparent un coup d’état contre la démocratie à se raviser », ajoutant qu’il « ne se laissera pas faire ».

« Ceux qui préparent ce coup d’état contre la démocratie, n’ont qu’a se raviser, cette fois-ci, on se laissera pas faire », a affirmé M. Gnamien, président de l’Union pour la paix (UPCI), en allusion a un démenti de la commission électorale indépendante (CEI) sur l’augmentation des cautions exigées pour la présidentielle.

Mardi, la CEI a démenti avoir proposé le relèvement du cautionnement de 20 à 50 millions Fcfa pour la présidentielle et de 100.000 à un million Fcfa » pour les législatives, contrairement aux informations relayées dans la presse.

« Pourquoi superposer les conditions, ou les rendre plus difficiles », s’est interrogé l’ex-ministre pour qui dit avoir « l’impression qu’on ne (leur) a pas encore tout dit ».

Gnamien Konan, a été limogé fin novembre du gouvernement, dans un contexte de dissension entre sa formation politique et le Rassemblement des républicains (RDR), le parti présidentiel avec qui il était allié au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

N’ayant pas réussi à s’accorder avec le RDR sur des candidatures communes sous la bannière de la coalition gouvernementale, lors des récentes législatives, Gnamien Konan a choisi d’aligner ses propres candidats dans des circonscriptions face à ceux du pouvoir.

Concernant, son retour au sein du RHDP dont il ne reçoit « pas les invitations » aux les réunions, il a affirmé qu’il « avisera ».

EFI

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires