Hommage des démobilisés d’Odienné à leur camarade tué à Bouaké


Des démobilisés ont rendu hommage, lundi, à leur camarade mort à Bouaké après avoir été blessé lors de la mutinerie et appelle le pouvoir à se pencher sur leurs revendications. « Nous sommes ici ce matin pour rendre hommage à notre camarade tué à Bouaké lors de la mutinerie.

Notre camarade, Diawara Issouf, n’a pas trouvé la mort à la maison. Il est mort parce qu’il a revendiqué ce qu’on lui doit, nous regrettons ce qui est arrivé », a déclaré Konaté Adama, président des démobilisés d’Odienné. Les démobilisés ont dénoncé également les rumeurs de marche et de casse des services publics circulant à Odienné. « Nous avons combattu pour mettre fin à l’injustice. Celui qui est au pouvoir aujourd’hui… »

aip

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction