Côte-d’Ivoire: Viré du gouvernement début 2017, Affoussy Bamba reprend du service auprès de Soro

Par Connectionivoirienne

Affoussiata Bamba Lamine, ex-ministre de la Communication et ex porte-parole en second du gouvernement, fut renvoyée par le chef de l’État Alassane Ouattara, après sa défaite contre Yasmina Ouégnin à Cocody, lors des législatives de fin 2016.

Depuis lors, l’ancienne membre des forces nouvelles (rébellion) faisait profil bas. Elle s’était retirée hors du pays durant de longs mois. Elle vient de briser le mutisme qu’elle s’était imposée dans un message posté sur les réseaux sociaux.

Dans ce bref message, elle appelle à « s’unir autour de Guillaume Soro », le président de l’Assemblée nationale en difficulté au sein du Rdr. Affoussy comme on l’appelle affectueusement se souvient de son rôle de porte-parole de la rébellion.


«Aussi, en ma qualité de Porte-parole des Forces Nouvelles, je ferai bientôt une déclaration. Pour l’heure, je lance un appel à une forte mobilisation le jeudi 29 juin 2017, à tous les Ivoiriens, épris de paix et engagés pour la réussite de la réconciliation nationale, à s’unir autour de GKS pour la commémoration de l’attentat du 29 juin 2007», a-t-elle écrit.

Qu’est-ce qui motive l’ancienne locatrice de la Tour D à ce rappel des troupes. Au gouvernement, elle avait pourtant gardé ses distances d’avec son mentor, Soro Guillaume. De bonnes sources, Affoussiata se serait brouillée avec celui-ci pour se rapprocher de la tendance Gon Coulibaly du Rdr. Il a fallu, sans doute, son éviction du gouvernement et le mauvais casting qui l’a perdu aux législatives de 2016, pour qu’elle retrouve ses anciens réflexes et ses anciens nouveaux amis.

Elle devrait être l’attraction de l’événement de Bouaké ce jeudi à l’occasion de la commémoration de l’attentat contre l’ancien Premier ministre de Gbagbo et de Ouattara.

SD à Abidjan

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

2 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Viré du gouvernement début 2017, Affoussy Bamba reprend du service auprès de Soro

  1. Peut-être le bon moment pour effectuer ce hors-sujet sur le groupement des éditeurs, des imprimeurs, des agences de com et des régies publicitaires ? Eux qui ont fait le pari d’une victoire de Affoussy Bamba à Cocody, et ont donc offert cette campagne titanesque d’affichage routier et de proximité pour le résultat que nous connaissons tous : mise maximale sur le mauvais cheval ! De plus virée très vite du gouvernement, donc engloutis les espoirs de Retour Sur Investissement. Il n’y a pas que l’Agro Business qui a eu ses floués de RSI mirobolants.

    Ne soyons donc pas surpris du retour de dame Bamba-Lamine avec ses soutiens personnels et traditionnels, très attentifs et espérant en des lendemains sonnants et trébuchants avec une accession de Soro Guillaume au trône. C’est fou ce que les intérêts financiers peuvent réorienter les convictions politiques.

  2. @coigny …

    Je vais dans ton sens, mais je me permets d’aller encore plus loin et ouvre un angle plus pointu que l’on ne doit pas oublier dans nos raisonnements

    Parmi ces pro OUATTARA qui se signalent en ce moment, il y a deux groupes :

    • Ceux qui parlent par calcul politique

    • Ceux qui parlent parce qu’ils n’ont pas le choix

    Le cas SORO :
    On a tous l’impression que SORO développe des calculs politiques et essaie de se positionner comme le successeur naturel de OUATTARA. On pense donc qu’il fait de la politique de positionnement et qu’il essaie d’agir sur les pôles. Et pourtant, ce n’est pas du tout vrai !!
    SORO, de part ses choix lors de la rébellion ivoirienne, est devenu une cible hautement vulnérable. C’est pour cette raison qu’il a choisi d’une part de profiter d’une immunité parlementaire essentielle, et d’autre part de se garantir un positionnement militaire pour le cas où !!
    Les premiers menaces sur SORO, par le biais de la CPI et des USA, l’ont oblige a se fournir une assurance vie, qui aura consisté a mettre sur pied une armée parallèle, des stocks d’armes, mais surtout la garantie que ses chiens de guerre entreraient immédiatement en action s’il lui arrivait quelque chose.
    Avec le départ de OUATTARA, SORO est dans une situation délicate et il n’a pas le choix : il doit prendre le pouvoir s’il ne veut pas tomber !!

    Le cas AFFOUSSY :
    Cette dame se trouve exactement dans la même situation que d’autres hommes de SORO, chefs de guerre, comzone etc. Elle a validé une association de malfaiteurs et de meurtriers, pour lesquels elle a agi comme porte parole. Si jamais SORO est un jour sous le coup de la justice, il est possible que son nom soit cité et que sa qualité de femme soit considérée, pour contrebalancer celle de SIMONE EHIVET GBAGBO, citée perpétuellement dans le camp pro GBAGBO par la CPI. Le destin d’AFFOUSSY dépend donc étroitement de l’avenir de SORO et non de OUATTARA. C’est la raison d’ailleurs pour laquelle les proches de SORO ont été tous expulsés (SIDIKI, LOROUGNON, AFFOUSY, etc…) du gouvernement.
    Alors oui, AFFOUSSY serait dans un calcul politique, peut-être, vu que sa sécurité passe par celle de SORO, mais le fait est qu’elle n’a pas le choix, si elle veut se garantir un avenir. Elle se doit de militer pour SORO, qui ne se gênera pas pour la convoquer dans les rangs.
    SORO emploiera donc son image (Affoussy) et son aura pour battre le pavé et emboucher sa fameuses trompette du pardon et de la réconciliation !!

    ….

    On pourrait continuer a classer les autres pro OUATTARA dans cette liste, mais je préfère m’arrêter là !!

    Épilogue !!

Comments are closed.