Plusieurs blessés en Côte-d’Ivoire: Munitions et armes emportées, les jeux de la francophonie visés ?

Par Connectionivoirienne

Des tirs ont encore été entendus vers 22 heures mercredi dans plusieurs endroits d’Abidjan. D’après les premières informations que nous tenons d’une source policière, des assaillants non encore identifiés ont fait feu à l’école de police. Les élèves policiers, rapporte notre source, ont d’abord reculé devant le danger avant que des renforts n’arrivent d’Akouédo pour prendre le contrôle de la situation.


Dans leur fuite, apprenons-nous, les assaillants auraient emporté des armes et munitions. Une autre attaque qui a visé le CCDO (unité mixte de sécurisation) au niveau d’Adjamé a quant à elle fait plusieurs blessés, un agent du CCDO, indique une autre source. Un véhicule aurait même été arraché à cette unité.

« Au moins 10 personnes ont été blessés lors des échanges de tirs, des armes et du matériels ont été emportés », a rapporté une source militaire.

Comme si l’action était bien coordonnée, d’autres tirs se faisaient entendre au même moment à Yopougon non loin du 23e arrondissement à Andokoi puis ils se sont propagés dans les quartiers Maroc et Ananeraie.

Selon des témoins, les assaillants étaient des hommes en tenues civiles. On n’a pas encore toutes les références sur eux mais le mode opératoire fait penser à celui du commando invisible qui avait opéré dans la zone d’Abobo lors de la crise postélectorale.

On sait également que des ex-combattants démobilisés avaient directement menacé de tout mettre en œuvre pour faire capoter les jeux de la francophonie qui se tiennent cette année à Abidjan.

Ceux-ci exigent depuis longtemps du gouvernement qu’il règle leur situation après le versement de 12 millions de Fcfa à leurs anciens frères d’armes de l’ex-rébellion.

La semaine dernière des affrontements armés avaient fait au moins 3 morts et 3 blessés à Korhogo. Ce même jour, des tirs s’étaient fait entendre à Anyama et à Abidjan.

Ces nouveaux faits interviennent le jour même où le président Ouattara venait de procéder à un remaniement ministériel en mettant ses hommes sûrs aux postes de la Défense et de la Sécurité.

Les assaillants voulaient-ils mettre à l’épreuve les nouveaux sécurocrates du régime ?

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

5 commentaires sur “Plusieurs blessés en Côte-d’Ivoire: Munitions et armes emportées, les jeux de la francophonie visés ?

  1. @ te ande

    Où es-tu? tu nous assures toujours sur ce site que tout est sous contrôle. Peux-tu nous informer.

    te ande ou te beginning?

  2. Les gars sont en train de caser les bijoux de madame et les paires de Weston en lieu sur.

    Après, il reviendront sur ce site pour répandre leur propos au vitriol !!

    TDR.

  3. @Astérix ou plutôt @idefix

    Té ande c’est la signature de fin qui veut dire Si j’en crois ce qu’un natif de Mama disait en lisant Quand il regardait les westerns ( qu’ils soient spaghetti ou US) the end..
    Pas un pseudo…
    AHH toi aussi j’étais caché sous mon lit après avoir Comme il est benoîtement dit caché les bijoux de madame et mes « woin-woin »…
    Idefix laisse cette affaire patronymo-savano-savaneuse..C’est super interne…that’ all U need 2 no..
    Analysons de façon simpliste pour te permettre de comprendre…
    Quand deux patronymo-savaneux édentés et déjantés s’affrontent le vainqueur est …un forestier ou un savan’alleu ivoiritaire haineux tropico-nazi…je plaisante..le vainqueur reste un « dozo » à la tenue puante « achirant le chekirite »…Alors question pas pour un champion Mais pour un nazillon
    En quoi cela ramène t-il nos tropico-national « socialistes  » au pouvoir?

    Tout reste Donc en vigueur à savoir
    TOUT TROPICO-NAZI QUI LÈVERA LE PETIT DOIGT POUR FAIRE CHUTER BRUTALEMENT NOTRE GRAND FRÈRE DE SINDOU LE FILS DE MOSSI DRAMANE NOUS LES COXERS GNAMBROS SAVANEUX AUX TENUES DE DOZO PUANTES PORTEURS DE LEKE ON LEUR RE-BOTTERA L’ARRIÈRE-TRAIN…
    laissez coca et puis popcorn là et tenez vos promesses de dégommer le PRADO Surtout qu’il n’y a plus licorne ni l’Onuci bla bla ;on saura alors si Quand il s’agit de vous les choses sont sous contrôle ou pas…Mais ça tu sais très bien que ça ne se fera pas pour cause d’absence de « cojones » Comme diraient les latinos…

    Espero que ahora lo entiendas mejor

    Té ande vraiment…

  4. Frayalix 1…lol

    Té ande c’est la signature de fin qui veut dire Si j’en crois ce qu’un natif de Mama disait en lisant Quand il regardait les westerns ( qu’ils soient spaghetti ou US) the end..
    Pas un pseudo…
    AHH toi aussi j’étais caché sous mon lit après avoir Comme il est benoîtement dit caché les bijoux de madame et mes « woin-woin »…
    Idefix laisse cette affaire patronymo-savano-savaneuse..C’est super interne…that’ all U need 2 no..
    Analysons de façon simpliste pour te permettre de comprendre…
    Quand deux patronymo-savaneux édentés et déjantés s’affrontent le vainqueur est …un forestier ou un savan’alleu ivoiritaire haineux tropico-nazi…je plaisante..le vainqueur reste un « dozo » à la tenue puante « achirant le chekirite »…Alors question pas pour un champion Mais pour un nazillon
    En quoi cela ramène t-il nos tropico-national « socialistes » au pouvoir?
    Tout reste Donc en vigueur à savoir
    TOUT TROPICO-NAZI QUI LÈVERA LE PETIT DOIGT POUR FAIRE CHUTER BRUTALEMENT NOTRE GRAND FRÈRE DE SINDOU LE FILS DE MOSSI DRAMANE NOUS LES COXERS GNAMBROS SAVANEUX AUX TENUES DE DOZO PUANTES PORTEURS DE LEKE ON LEUR RE-BOTTERA L’ARRIÈRE-TRAIN…
    laissez coca et puis popcorn là et tenez vos promesses de dégommer le PRADO Surtout qu’il n’y a plus licorne ni l’Onuci bla bla ;on saura alors si Quand il s’agit de vous les choses sont sous contrôle ou pas…Mais ça tu sais très bien que ça ne se fera pas pour cause d’absence de « cojones » Comme diraient les latinos…
    Espero que ahora lo entiendas mejor
    Té ande vraiment…

Comments are closed.