La Gendarmerie de Côte-d’Ivoire met en garde contre l’utilisation fraudeuse de son image sur les réseaux sociaux


Afrikipresse

La Gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire va en guerre contre les personnes qui utilisent frauduleusement son nom et son image sur les réseaux sociaux. Le service de communication de l’institution a produit un communiqué (dont Afrikipresse a reçu copie) ce jeudi 20 juillet 2017, pour mettre en garde tout contrevenant. Ci-dessous, l’intégralité du communiqué.

«Depuis un certain temps, un compte Twitter dénommé “Gendarmerieci“ fait des publications sur ledit réseau au nom de la Gendarmerie Nationale de Côte d’Ivoire. Le Service de communication de la Gendarmerie Nationale de Côte d’Ivoire tient à rappeler, à l’opinion nationale et internationale, que ses comptes officiels Facebook et Twitter peuvent être consultés uniquement à partir des liens suivants :

Twitter: https://twitter.com/GendarmerieRci
Facebook: https://www.facebook.com/GendarmerieRci/

Par ailleurs, le Service de communication de la Gendarmerie Nationale de Côte d’Ivoire met en garde toute personne utilisant, sans accord préalable, le nom et le logo de l’Institution. Il se réserve le droit de poursuivre en Justice les contrevenants à cette mesure ».

Jean-Hubert Koffo

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “La Gendarmerie de Côte-d’Ivoire met en garde contre l’utilisation fraudeuse de son image sur les réseaux sociaux

  1. Poursuivre des gens qui évoluent sur des réseaux sociaux ??

    Difficilement réalisable !!

    Les facebookers malintentionnés donnent de fausses informations dans leur profil, ce qui rend difficile leur identification, sous réserve du fait que l’état ait le droit d’obliger les propriétaires de réseaux à divulguer ces « informations ».

    Par contre, ce qui marche, c’est l’intimidation et la communication qu’on en fait autour.

    Dire que l’on poursuivrait des personnes en justice n’effraie personne.

    Par contre dire ce que ces personnes pourraient encourir, c’est ce qui fait peur.

    Dans certains pays, il existe des lois spéciales, des dispositions spéciales, parfois totalement exagérées, produites pour faire peur.

    Ce la se manifeste par des amendes colossales, ou des peines de prison disproportionnées. Alors que pour un simple cambriolage on pourrait tabler sur 3 ou 4 ans de prisons en fonction de son envergure, on parlera pour usurpation d’identité d’autorité, de 10 ou 15 ans de prisons dans certains états américains, avec des amendes allant jusqu’à 500.000 dollars… !!!!

    Alors oui, si l’objectif est de dissuader, il faut le faire complètement et non s’arrêter en chemin.

    Mais je n’ai pas dit qu’il faut tuer ou bastonner quelqu’un oooo !!!

    On est ici au pays et on se connaît !!

    TDR.

Comments are closed.