Plainte pour « harcèlement et tentative d’atteinte à la vie privée » contre un journaliste, Macron s’inspire encore de Sarkozy

Brigitte et Emmanuel Macron au Touquet (Pas-de-Calais), le 22 avril 2017. afp.com/Eric FEFERBERG

Par Connectionivoirienne


Emmanuel Macron qui séjourne depuis quelques jours à Marseille en compagnie de son épouse Brigitte, compte bien préserver son intimité pendant ses vacances. Pour joindre l’acte à la parole, le chef de l’État français a porté plainte en son nom pour « harcèlement et tentative d’atteinte à la vie privée » contre un photojournaliste, qui le suivait autour de la villa où il séjourne à Marseille.

La pratique des plaintes contre les journalistes par des chefs d’État est peu communes, eux-mêmes protégés de poursuites durant leur mandat par l’immunité présidentielle accordée par l’article 67 de la Constitution.
En revanche, rien n’interdit au locataire de l’Élysée de lancer lui-même des procédures en justice. Cette plainte de Macron contre un photojournaliste est une première depuis le début du quinquennat Macron mais aussi depuis la fin du mandat Sarkozy.

Pas d’action en justice sous Hollande
En déposant plainte, le président Macron continue de se démarquer de son prédécesseur. François Hollande n’a pas intenté d’actions en justice durant son quinquennat. Lors de la conférence de presse qui avait suivi la publication des photos volées dans Closer, en janvier 2014, l’ancien chef de l’État avait fait part de son « indignation totale » mais avait assuré qu’il n’attaquerait pas en justice l’hebdomadaire people.

Avec lExpress.fr

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “Plainte pour « harcèlement et tentative d’atteinte à la vie privée » contre un journaliste, Macron s’inspire encore de Sarkozy

  1. Je m’interroge bien : Vie privée et fonction présidentielle sont-elles compatibles ? Aux 21emem siècle, il est virtuellement impossible de réconcilier les deux dans un contexte où tout le monde reste connecté et présent sur et dans la toile pratiquement 7 jours par semaine et 24 heures par jour… Et puis, les paparazzi doivent vivre de leur métier, n’est-ce-pas ?

    Désolé, Mr. et Mrs. Macron !

Comments are closed.