Côte d’Ivoire: « Pour la première fois, pourquoi je suis d’accord avec Bacongo… » (Saint-Claver Oula)

« Alors qu’on est assis ensemble, on mange ensemble. Toi-même tu manges plus que moi, tu es devenu clair, tu es devenu rond, tu brilles, parce que tu n’as aucune charge. On te donne seulement tu manges. Tu n’arrives même pas respirer correctement. Maintenant, toi tu dis, alors qu’on mange : « lève-toi ». Pourquoi je vais me lever ? Ça veut dire que tu veux manger seul. »

Mon commentaire : En prenant cette image qui concerne leur alliance dans le RHDP et qui révèle une stupidité politique de ceux qui leur ont fait la passe à travers le fameux « appel de Daoukro », Cissé Ibrahim Bacongo, l’artisan principal de la mouture de l’actuelle constitution sensée procurer du bonheur à l’ensemble des Ivoiriens, rappelle une chose toute simple à ses alliés qui trouve sa réponse dans cette question : « Pourquoi voulez-vous encore prendre le pouvoir ? ».
Je franchirai le rubicon que Bacongo n’a certainement pas osé franchir de façon terre à terre. « Tu n’as jamais fait preuve d’opposant, tu es né avec une cuillère en or dans la bouche. Nous autres, nous nous sommes battus, sacrifiés y compris contre toi-même. Nous nous sommes retrouvez dans la rébellion et avons enregistré des pertes considérables. Aujourd’hui nous sommes au pouvoir dans lequel nous t’avons embarqué avec nous. Nous t’avons fait « PCA » toujours consulté pour des décisions importantes. Tu as la vice-présidence, tu as des ministres, tu as des DG dans l’administration publique et para-publique. Tellement content de leur apport pour la survie de ton parti tu les nommes vice-présidents, secrétaires exécutifs, porte-paroles, etc. ça là, c’est pas comme si tu étais au pouvoir ? »


Pour tout dire, l’acharnement de Bédié à prendre le pouvoir en 2020, quand bien même un accord non écrit ait été pris entre les deux parties, devient suspect. Le RDR faisant encore défiler dans sa tête les épisodes des années BEDIE, l’auteur de « Les chemins de ma vie ».

En réalité, le RDR et le PDCI sont certes dans une alliance mais une alliance de poker-menteur. Le RDR et ses cadres a qui le PDCI a fait subir le martyr n’a pas oublié. C’est bien le PDCI qui a oublié le martyr qu’il a fait subir au RDR avec à sa tête Alassane Ouattara contre qui Bédié avait lancé un mandat d’arrêt international pour « faux et usage de faux » concernant ses cartes d’identité. Cette alliance dans laquelle l’affaire des « 600.000 voix volées » au premier tour de la présidentielle de 2010 n’a jamais été clarifiée avant le deuxième tour, l’un qui a accepté que sa place soit passée par perte et profit alors qu’il s’évertuait à saisir le Conseil constitutionnel à travers ses avocats (Ahoussou Kouadio Jeannot et Chrysostome Blissy) devait savoir que l’autre à qui les voix ont profité n’hésiterait pas à le niquer plus tard. EH BIEN, NOUS Y SOMMES !!

Si j’ai un conseil à donner à mes chers compatriotes militants du PDCI-RDA (qui ont tout hérité de « papa Houphouët »), je dirais ceci : « Lancez seulement vos « appels », inaugurez les ponts en votre nom et dormez tranquille. Le RDR viendra vous soulever pour vous déposer sur le trône de la même façon le trône se transmet en pays AKAN ».

A bientôt !!

Saint-Claver Oula est journaliste

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction