Soro Brahima (Upci): « Pour un Rhdp fort, il faut des partis forts et cohérents dans leurs actions quotidiennes»

Interview par Connectionivoirienne

‘’Ce que nous pensons du parti unifié‘’

Parrain d’une cérémonie en l’honneur de la députée de son parti à Galébré (Gagnoa) la semaine dernière, Me Soro Brahima de l’Upci a accordé une interview aux journalistes présents. Il décline sa vision du parti unifié et analyse apprécie le dernier discours de Bédié à Daoukro. Interview

Après le congrès du 8 juillet à Yamoussoukro, comment se porte votre parti l’Upci ?

Deux mois et demi, trois mois après la tenue de notre premier congrès extraordinaire, l’Upci se porte très bien. Nous sommes en train de restructurer l’ensemble des organes du parti. Nous venons d’élire le président de l’Union des jeunes pour la Côte d’Ivoire, nous avons procédé également à l’élection de la présidente de l’Union des femmes pour la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui (samedi 23 septembre, ndlr) nous avons mis en place le bureau politique du parti. Le 14 octobre prochain, nous aurons notre rentrée politique où je prendrai la parole pour donner les nouvelles orientations

Parlant d’orientations comment l’Upci se positionne-t-elle par rapport au débat sur le parti unifié dans lequel l’on a la nette impression que cette question se réduit aux seuls Rdr et Pdci ?

Nous faisons tous le même constat que les principaux promoteurs du parti unifié ne parlent que du Rdr et du Pdci. En tout état de cause, nous attendons de voir le mode opératoire qui sera utilisé pour parvenir au parti unifié avant de nous prononcer. Par principe, nous n’avons pas d’opposition à toutes les solutions qui peuvent ramener la paix en Côte d’Ivoire.

Êtes-vous pour un Rhdp avec des partis autonomes ou un parti unifié ?

Nous sommes pour un Rhdp qui consolide la paix en Côte d’Ivoire. Nous sommes pour un Rhdp socle de la démocratie et socle de la stabilité.

Quelle est votre position réelle ? Etes-vous dans la coalition Rhdp ou en dehors ?

Nous l’avons plusieurs fois réaffirmé, toutes les fois que nous avons l’occasion comme à l’issue de notre congrès, que l’Upci est membre du Rhdp.

Au Rhdp est-ce que vous avez l’ambition de réclamer la tête du directoire comme le Pdci et le Rdr ?

Pour l’heure, cela ne fait pas partie des combats que nous voulons mener. Nous sommes plutôt soucieux de la cohésion des partis membres du Rhdp. La question des postes ou la question de la présidence du directoire sera abordée en temps opportun mais pour le moment ce n’est pas une priorité pour nous.

Comment appréciez-vous le récent discours de Bédié à Daoukro appelant à l’union autour d’Alassane Ouattara en attendant 2020 ?

Chaque fois qu’il s’agit d’appeler au rassemblement et à la solidarité entre les partis-membres, nous sommes pour. Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement puisque nous avons contribué à faire élire le candidat du Rhdp en 2015. Nous ne voyons donc pas à ce stade-ci pourquoi on n’apporterait pas notre soutien.

Est-ce que l’Upci ne vit pas une certaine frustration au sein de la coalition du point de vue du traitement qui vous est fait ? Rappelons que Le 11 septembre au congrès du Rdr vous n’avez pas pu prendre la parole de même qu’à Daoukro le 17 septembre dernier alors que le Rdr y prenait la parole.

Non ! Nous n’en sommes pas du tout frustrés ! Je ne veux pas voir les choses sous l’angle de la négligence. Le plus important est que nous puissions travailler en symbiose. Nous voulons que la stabilité et la cohésion reviennent. Nous ne pouvons pas prendre la situation du pays en otage parce que nous n’avons pas parlé à telle ou telle occasion. D’autres occasions de parler se présenteront parce que chaque fois que nous avons voulu exprimer un désaccord, nous l’avons dit haut et fort avec courage.

En toute franchise dites-nous ce qui ne vous plait pas aujourd’hui dans le fonctionnement du Rhdp ?

Mais rien !

Et le cas Soro, qu’en pensez-vous ?

En quoi est-ce qu’il est un cas ?

Mais au sein du Rdr, une brouille s’est installée entre lui et des cadres de ce parti ! Et vous savez que cette brouille n’est pas pour arranger la cohésion niveau du Rhdp !

Moi, je souhaite la cohésion au sein de chaque parti-membre du Rhdp. Un Rhdp fort est un Rhdp dans lequel les partis sont forts et cohérents dans leur action quotidienne. Je ne voudrais pas interférer et ce n’est pas le moment, dans le fonctionnement d’un parti frère, fut-il membre du Rhdp.

Comment envisagez-vous l’avenir de votre parti sans son président fondateur Gnamien Konan ?

Nous sommes sereins ! nous sommes plus que jamais déterminés parce que nous sommes convaincus que l’offre politique que nous allons bientôt mettre sur l’échiquier sera une offre nouvelle qui a sa place sur le terrain politique.
Réalisée par SD à Galébré avec l’Inter, Aip, Nouveau Réveil et l’Expression

sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Soro Brahima (Upci): « Pour un Rhdp fort, il faut des partis forts et cohérents dans leurs actions quotidiennes»

  1. Témoignage :Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d’une autre femme il s’est séparé de moi depuis 5 mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n’ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l’une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d’un … nommé CHANGO AZE au premier abord lorsqu’elle m’avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j’avais des doutes et ne savais m’engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j’aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c’est comme cela que je suis heureuse aujourd’hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s’excusant, aujourd’hui il me suggère à ce qu’on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d’avantages. La bonne nouvelle est qu’actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n’arrive pas à y Croire en mes qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines, Vous pouvez le contacter sur : Email: feticheurchango@gmail.com ,Appelez directement son numéro téléphone ou l’écrit sur whasapp : +229 66 54 77 77

  2. Morceaux choisis :

    « En toute franchise dites-nous ce qui ne vous plait pas aujourd’hui dans le fonctionnement du Rhdp ?
    Mais rien !
    Et le cas Soro, qu’en pensez-vous ?
    En quoi est-ce qu’il est un cas ?”

    Belles réponses à des questions plus que tendancieuses…
    Allez… Comme le dit Brahima, cherchez les voies et moyens pour raffermir votre alliance.

    Ceci dit, je demande à ce journaliste en herbe, pardon en arbres de forêts, d’aller interviewer Sangaré le pédophile pour qu’il nous parle du parti de la bhétépack en déliquescence avancée qui comptait sur une liberté provisoire du pseudo-woody pour se refaire un visage.

    Sinon, nous, en tant qu’observateur on les attend et on observe seulement et so-le-ment…
    Allezzzz….On avance…

Comments are closed.