Des démobilisés de l’ex-rébellion en Côte-d’Ivoire manifestent à Bouaké et Man pour 18 millions de francs cfa

blank
© REUTERS/Luc Gnago

Par Connectionivoirienne

Les démobilisés de l’ancienne rébellion qui n’ont pu intégrer l’armée nationale, ont remis le couvert ce lundi 2 octobre 2017 à Bouaké et Man pour revendiquer 18 millions.

Un mouvement d’humeur qui intervient après celui de mai 2017 qui avait été réprimé dans le sang et fait 4 morts parmi les manifestants. A Bouaké, informe l’Afp, quelque 20 manifestants ont voulu occuper le siège de la préfecture pour, selon eux, ‘’loger avec le préfet jusqu’à ce que l’État ait une oreille attentive à nos revendications’’.

A Man, un mouvement similaire a été observé. « Personne ne nous considère, nous sommes négligés. Ceux qui ont combattu comme nous et qui ont été recrutés dans l’armée ont eu 12 millions récemment et nous rien, nous ne sommes pas d’accord. Nous attendons toujours nos 18 millions de francs CFA », a expliqué à notre confrère, l’un des meneurs, Julien Kessé.

Cette revendication n’est pas nouvelle. Elle a vu le jour lorsque début janvier 2017, des soldats de l’armée issus de l’ex-rébellion se sont mutinés pour réclamer 12 millions de FCFA qui serait une promesse avant leur offensive qui a renversé Laurent Gbagbo en 2011. Ils avaient obtenu gain de cause. Toute chose qui a suscité la grogne chez les démobilisés qui depuis, réclament leur part en montant les enchères à 18 millions de FCFA. Ils avaient pourtant consenti à être démobilisés moyennant une somme de 800 mille FCFA pour réaliser un projet après une formation dans des centres.

SD à Abidjan

sdebailly@yahoo.fr

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

1 commentaire sur “Des démobilisés de l’ex-rébellion en Côte-d’Ivoire manifestent à Bouaké et Man pour 18 millions de francs cfa

  1. Etrange, étrange…Les microbes bétés ne sont pas sortis en masse s’acheter du bon maïs sur cet article…Hmmm !!?!? Mangou les a-t-il sonnés au point où ils ont perdu la bave est congelée à la source et ne coule plus ?

    Ou bien, sont-ils fatigués d’attendre l’apocalypse ? D’ailleurs, cet apocalypse, bien de personnes l’attendent pour purifier la CIV des bétés des forêts de la même manière que Simone (la femme du bété) prônait la purification du Nord de la CIV…

Comments are closed.