Pour Mangou, Gbagbo a perdu l’élection de 2010 en Côte-d’Ivoire: «Le rôle d’une armée n’est pas de défendre un homme qui a perdu…»

blank

Une petite phrase de l’ex CEMA ivoirien, Philippe Mangou devant la CPI, qui risque de faire jaser les millions de partisans de Laurent Gbagbo.

Au 2e jour du contre interrogatoire par la Défense de l’ex Chef de l’État de Côte-d’Ivoire, Philippe Mangou est resté constant dans sa position depuis le 12 avril 2011, jour de son allégeance à l’actuel Président ivoirien Alassane Ouattara.

Pour l’ancien CEMA, les choses sont très claires, aucun doute, Laurent Gbagbo a perdu l’élection de 2010. Et, il n’a pas manqué de le rappeler à l’ancien chef de l’État, assis à quelques mètres de lui.

« Le rôle d’une armée n’est pas de prendre la défense d’un homme qui a perdu les élections. C’est pourquoi, je n’ai pas fait la guerre. Ce n’est pas le rôle de l’armée », dixit Philippe Mangou.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

7 commentaires sur “Pour Mangou, Gbagbo a perdu l’élection de 2010 en Côte-d’Ivoire: «Le rôle d’une armée n’est pas de défendre un homme qui a perdu…»

  1. Les gens perdent de vue l’essentiel dans ce procès et ça c’est dommage!

    Le premier jour, en réponse à la déclarations liminaires de gbagbo qui parlait de « qui a gagné cette élection » en insistant que c’est le perdant qui avait semé la zizanie, Mme Bensouda a clairement dit ceci: « on n’est pas ici pour savoir qui a gagné ou perdu cette élection mais pour situer les responsabilités sur les 4 chefs d’accusation ».

    Qu’est ce qu’on a dans un procès à faire autant de digression?

    Que le général mangou aille faire ces déclarations devant une commission d’enquête qui travaille globalement sur la crise post électorale en situant les responsabilités civiles politiques et militaires je comprendrais.

    Là à force de tirer à tort et à travers en disant sa vérité, jusqu’à aller accuser la france d’avoir commis des crimes de guerre en Côte d’ivoire alors que des millions de personnes suivent se procès à travers le monde (le juge a du recadrer tout le monde vu l’allure que àça prenait!) il risque de se retrouver dans un imbroglio….

    Et puis il y a une question qui me taraude fort: pourquoi dès le début il n’a pas pris la route qu’a suivi Mr detho? lui au moins dès le premier jour il avait choisi son camp: c’est net clair et précis.

    Qui peut jurer que si gbagbo n’était pas tombé le 11 avril 2011, Mangou serait pas toujours avec lui? Pourquoi après les déclarations de ce groupe n’a t il pas ipso facto démissionné?

    Je rappelle qu’en octobre 2000 le général chef d’état major d’alors a vite choisi le camp du vainqueur des élections et la crise n’est pas allée plus loin.

    Je suis convaincue que si Mr Mangou avait démissionné quand il a « su » que gbagbo avait perdu les élections on en serait pas. d’ailleurs quand et comment l’a t il su?on lui a montré les résultats? il a eu droit à un réseau fiable ou s’est t il contenté de ce groupe cornaqué par qui on sait?

    Parceque jusqu’à preuve du contraire le Mr a demandé de recompter les voix et ça n’a jamais été fait. Si c’est une histoire où les gens discutent avec le grand organisateur pour désigner qui a le meilleur profil pour sauver des intérêts et qu’on est fièr de dire qu’on sait qui a gagné hummm.

    Moi à la place de Mr Mangou, je restais droit dans mes bottes de militaire et je m’abstiendrais de m’engager dans les querelles des politiques.

  2. Oh…Oh… Attachez vos ceintures. La sauvageonne lécheuse des os est en train de ressasser encore ce qui a été dit. Elle s’essaie à la réflexion… Oh la pauvre… Malheureusement, le mot réflexion n’existe pas en bété… Vraiment ?

    Donc, quand on la lit il faut être vraiment vraiment vraiment indulgent. Oui, il fallait recompter les voix avec les sauvages bétés qui ont créé un terrorisme d’état avec ses milices partout et ses menaces aux commissaires et déchirais les PV en direct. Oui, dans sa tête de moineau sauvage cela a plein de sens. Oui, c’est si ingénieux et simples dans la tête de cafard des microbes et de cette poufiasse… Je préfère en rire…Allez…que la microbe sauvage bété envoie une autre blague du jour…

    Cafard(e)…

  3. @Mariane vous auriez pu argumenter votre réflexion autrement car devant cette cours c’est un dialogue de question réponse Et Non un monologue d’un témoin.A votre place j’aurai du dire pourquoi La Défense lui pose la question de savoir qui a gagné les élections?Mr Mangou n’a fait que répondre à une interrogation de La Défense peut-être qui ne s’attendait pas à une telle réponse.
    C’est vrai aussi avec le témoignage de Mr Mangou beaucoup son un peu ou un petit peu groggy.

    À chacun sa lorgnette !!

  4. @marianne,
    Pour mieux comprendre, il faudrait suivre la chronologie des événements tel que le raconte mangou. Et la date clé est le 10 mars 2011, le jour où le panel des chefs d’état de l’UA a rendu un verdict en faveur de ouattara. A partir de ce instant les choses changent: mangou conseille selon lui à gbagbo de démissionner suivant les recommandations de certains chefs d’états africains; par la suite sa résidence est attaquée par des individus armées dont il semble connaitre leurs commanditaires au vu des réactions hostiles de personnes proches de gbagbo suite à son fameux conseil. Par la suite suivra un cours exil au sein de l’ambassade d’afrique du sud etc…
    Mangou n’est donc pas à blâmer puisque sa position était clairement connu des tenants du pouvoir d’alors. Les personnes à blâmer sont l’entourage de gbagbo et bien entendu gbagbo lui même, qui se sont enfermées dans une logique guerrière alors que la chaîne commandement officiel, représenté par le CEMA, ne les suivait plus

  5. @marianne,
    en 2000 le CEMA d’alors soumaila diabagaté n’a pas démissionné: il a conseillé à guei de laisser le pouvoir à gbagbo, et au vu de l’intransigeance de celui ci , il a préféré se mettre en retrait tout comme l’a fait seydou diarra

  6. Mr ou mm marianne.vous semblez beaucoup aimer les militaires militants seulement s’il ne font que parler en bien de votre cher koudou.ex Dogbo blé,Seka etc…ceux qui veulent dire autre chose doivent resté droit dans leurs bottes! LOL!

  7. Sincèrement pourquoi polémiquer sur ce que le général dit… C’est pas mangou qui décide et déclare qui a gagné les élections; il y a un conseil constitutionnel habilité à cela; il y a des morts à abobo, on dit LG a mis un plan commun avec Charles blé goudé en place, c’est avéré : non, un char à tiré sur des femmes, c’est avéré : non, un obus a été tiré par les fds sur un marché d’abobo, c’est avéré : non; LG a demandé qu’on extermine les dioulas; c’est avéré : non; les français ont bombardé le palais présidentiel de notre pays parce que sois disant on avait des armes, mais avec les déclarations de Mangou on se rend compte que la CI (pas LG) n’avait d’arme, mais pourquoi la France nous a t’il bombardé: simplement pour installer leur sous-préfet… Pour moi c’est LG qui a gagné les élections en 2010

Comments are closed.