«J’irai en toute humilité voir le président Ouattara », Soro à son retour en Côte-d’Ivoire

Chris Monsékéla

Après plus deux mois passés hors du pays, Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire est rentré dimanche 22 octobre 2017.

Au cours du bref entretien avec l’ensemble de la presse, l’homme est revenu sur ses relations avec le présidents de la République Alassane Ouattara et sur l’arrestation de son directeur du protocole, Koné Souleymane dit Soûl To Soûl.

« Je suis de retour dans mon pays, après un long moment passé en Europe pour contribuer du mieux que je peux à l’apaisement », a introduit Guillaume Soro. Il n’a pas fait de bilan de son séjour, mais s’est plutôt appesanti sur la situation politique qui prévaut dans le pays; notamment sur ses rapports avec le président de la République Alassane Ouattara : « Tout va bien entre le président de la République et moi. Dans les prochains jours, avec beaucoup d’humilité, j’irai voir le président pour discuter avec lui. Je pense que le dialogue triomphera ici, en Côte d’Ivoire. Il n’est de l’intérêt de personne que la tranquillité des Ivoiriens soit troublée ».

S’agissant a question de son collaborateur détenu depuis peu à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), Guillaume Soro a dit faire confiance à la justice ivoirienne : « Je ne souhaite pas me prononcer sur une affaire qui est pendante devant la justice. Mais, en tant que président de l’Assemblée nationale, je ne peux que faire confiance à la justice de mon pays. Il se trouvera toujours des magistrats pour dire le droit ».

Afrikipresse.fr

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “«J’irai en toute humilité voir le président Ouattara », Soro à son retour en Côte-d’Ivoire

  1. Bine écrit “EN TOUTE HUMILITE”… Ce que les journaux bétés, pardon, bleus, ont vite fait de ne pas mentionner en prêtant des propos sur un ton Guerrier a Soro.

    Soro, vous êtes un responsable et 3eme personnalité de ce pays, agissez ainsi. Vous avez dit que vous êtes revenu prendre votre place. Oui dans la reconstruction de notre pauvre pays en développement avec ces montagnes de challenges.

    Quant aux mêmes animaux et microbes de la même confrérie de sorcières bétés qui veulent voir ce pays bruler, nous leur disons continuez de manger vos maïs refroidis avec vos dents concassées.

    On observe, et on attend la suite. Bruler la CIV ne sera jamais la solution a RIEN même pour ces bêtes inconscients sauvages.

    Comme nous le disons…On observe…so-le-ment…

Comments are closed.