Les députés examinent le projet de budget 2018 de la Côte-d’Ivoire

Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo défend ce mardi devant les députés.

 

Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, est ce mardi devant les députés membres de la Commission des affaires économiques et financières (Caef), à l’Assemblée nationale, en vue de l’examen et de l’adoption du projet de budget 2018.


Ce budget 2018, qui s’équilibre en ressources et en charges à 6 723,5 milliards de francs CFA, est en hausse de 4,3 % par rapport au collectif budgétaire de l’année 2017. Les ressources sont constituées à plus de 80% de ressources intérieures, fiscales et non fiscales tandis que les investissements représentent 29,6% des dépenses. Les dépenses pro-pauvres, en faveur des populations défavorisées, sont évaluées à 2290,8 milliards..

Commentaires facebook

blank

Author: La Rédaction

3 commentaires sur “Les députés examinent le projet de budget 2018 de la Côte-d’Ivoire

  1. tes députés en minorité fesaient quoi avant ?
    en ce moment là ils n’étaient pas robots.
    combien de budgets ont été recalés ?
    faut pas dire des bêtises !

  2. DE L’INCONSCIENCE DE L’OPPOSITION MADE IN CIV

    De l’inconscience de notre opposition, cela n’est pas un euphémisme. Tous les grands axes de la vie d’une nation se retrouve dans son budget partout où vous alliez dans le monde. Dans une démocratie, cela est encore plus vraie. Mais, voyons, que se passe-t-il en Eburnie ? Notre opposition autoproclamée « majoritaire » s’est auto-exclut, redondance nécessaire, du processus en faisant une « grâce » matinée. Mais, diantre voilà pourquoi nous avons décrié cette approche de la chaise vide.

    En principe, c’est dans cet exercice avec le CAEF que les opposants auraient pu faire valoir leurs points et aussi les priorités qu’ils aimeraient voir pour notre pays. Mais, ils ont préféré rester sur leurs nattes ou leur lit de paille. Et après, ce sont ces derniers, qui viendront rentrer en transe de tout leur corps pour se plaindre de ceci ou cela en se basant sur la LC. Mais diantre, pourquoi croyez-vous qu’il faille avoir des députés au parlement surtout quand on se dit « majoritaire » ?

    Eh beh, ceci dit, laissons le RHDP définir « son » budget et « ses » priorités pour notre nation sans inputs de notre opposition de nattes et lits de paille, et nous faire avancer autant que possible.

    Entre autres, sans surprises, cette opposition s’est fait harakiri, comme nous l’avons prédit car la fibre militante s’entretient comme un feu de bois. C’est la RealPolitik aussi. Voilà des gens qui pensent qu’après 5 ou 6 ans d’inactivité ils vont pouvoir mobiliser. SANS SURPISES encore, le weekend dernier, ils ont installé des bâches pour accueillir 70 à 100 personnes. Et, ils n’ont eu à peine qu’une douzaine de brebis égarées, perdues, sous les tentes. @Peace101/011 avait prévenu, d’aucuns ont essayé désespérément de le crucifier…

    Nous, on observe so-le-ment…

    Avez-vous dit DE L’INCONSCIENCE DE L’OPPOSITION MADE IN CIV ?

Comments are closed.