Bouaké Côte-d’Ivoire: Nous sommes des frères d’armes…je suis bien vivant », affirme Traoré Amoudé (CCDO)

Afrikipresse

Le Lieutenant Traoré Amoudé, l’un des responsables du Centre de coordination des décisions opérationnelles de Côte d’Ivoire (CCDO) à Bouaké, était présent le dimanche 7 janvier à la cérémonie de sortie officielle de la Génération 94 au palais du carnaval de Bouaké au côté du ministre des Transports, Amadou Koné.

« Je suis bien vivant. Vous le constatez. Je ne suis pas en détention. Ce sont des mensonges que l’on balance sur les réseaux sociaux depuis le vendredi », a-t-il dit alors qu’il avait été annoncé pour mort, ou en détention par la police depuis le vendredi 05 janvier 2018.


« Je pense que ce qui s’est passé entre nous forces militaires est un malentendu. Nous sommes des frères d’armes et non des ennemis. Nous avons la même mission. Le gouvernement nous a mis à Bouaké pour sécuriser les populations et leurs biens. Et tant que nous sommes en vie, nous allons assurer cette tâche avec détermination. (…) Au nom de la cohésion, je ne voudrais pas revenir pour dire qui a tort ou qui a raison par rapport à ce qui s’est passé le vendredi 5 janvier dernier. Retenez que c’était un malentendu, et qu’à ce jour, tout est rentré dans l’ordre à Bouaké. Nous éléments du Ccdo, les militaires, la gendarmerie et la police nationale, nous sommes une et même famille au service de nos populations. Nous allons nous atteler à éviter ce genre d’incompréhension. Nous allons nous donner la main pour rassurer le Président Alassane Ouattara, le gouvernement et opérateurs économiques de venir à Bouaké pour le bonheur de tous . Je demande à la population de vaquer tranquillement à ses occupations. Nous les rassurons qu’il n’y a rien et il n’y aura rien à Bouaké. Nous sommes là pour cette population », a-t-il dit.

Il a remercié le gouvernement pour avoir pris en charge les soins du blessé Tuo Kassoum, et a présenté les condoléances à la famille du sergent Dembélé Yacouba décédé lors des échanges de tirs le 5 janvier dernier au 3ème Bataillon d’infanterie militaire à Bouaké.

Aboubacar Al SYddick, à Bouaké

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

3 commentaires sur “Bouaké Côte-d’Ivoire: Nous sommes des frères d’armes…je suis bien vivant », affirme Traoré Amoudé (CCDO)

  1. « Malentendu », vous dites ? Une chose est certaine, des millions et millions d’Ivoiriens en ont ras-le-bol de ces malentendus.

    Tous ce que nous retenons, c’est que notre grande muette, et donc le Peuple, continue de payer cash les actions de ceux qui ont dirigé notre pays depuis 1999. Tous, y compris les mêmes égarés, autoproclamées victimes éternelles, de la bhétépack qui on s’en souvient pas plus tard qu’en 2011, ont lancé une guerre de vengeance sur le pays derrière l’autre chef de guerre gbagba.

  2. Voici une réaction qui commence qui tend à être très constructive, bien que cela soit un bon début, elle est tronquée : il manque un brin très important, donc je complète :

    Tous ce que nous retenons, c’est que notre grande muette, et donc le Peuple, continue de payer cash les actions de ceux qui ont dirigé notre pays depuis 1999. Tous, y compris les mêmes égarés, autoproclamées victimes éternelles, de la bhétépack qui on ne s’en souvient pas plus tard qu’en 2011, ont lancé une guerre de vengeance sur le pays derrière l’autre chef de guerre gbagba.

    Une guerre idiote lancée contre leurs frères criminels, assassins, voleurs et caractérisés par une irresponsabilité congénitale. Ceux-là même qui depuis 1993 n’ont cessé d’user de voies illégales pour certain pour torde les lois et voler leur pays et pour d’autre pour écarter d’autre.

    Et ils continuent de voler et de violer les droits élémentaires de certains de leurs frères or ils sont eux même criminels et épinglés dans des rapports conduits par leur propre camp

    J’ai complété un peu
    Bonne soirée, soyons véridiques pour un pays meilleur

  3. Si tu le comprends ainsi et bien. C’est magnifique ! Je vais te rappeler a toutes fins utiles que @Peace n’a jamais dit ici qu’UN SEUL GROUPE OU PARTI est responsable de nos maux. JAMAIS.

    Nous avons toujours soutenu haut et fort et le continuerons toujours plus haut et fort que nous sommes TOUS responsables de ce qui se passe. Seules les pleureuses et gueulardes ici se prennent pour les victimes éternelles.

    Alors-là OUI, ta réaction est également constructive si tu le comprends sachant que c’est le même gbagba qui nous a dit que Ado EST Ivoirien (et éligible sous le Front Républicain) pour ensuite venir soutenir des articles farfelus dans la Constitution 2000 pour éliminer un candidat.

    Oui, soyons véridiques sur les faits et méfaits de l’enfarineur et perfide gbagba et de son parti. La vérité a en effet plusieurs dimensions.

Comments are closed.