Finance: La Côte d’Ivoire va lancer un nouvel Eurobond

La Côte d’Ivoire se prépare à solliciter à nouveau le marché international pour renflouer ses caisses dans le cadre de son budget 2018. Selon l’agence Bloomberg qui donne l’information, ce sont 1,2 milliard de dollars d’eurobonds que le pays compte présenter aux investisseurs internationaux cette année.

Abidjan qui s’est fixé un objectif de 1 310 milliards FCFA, soit 1,99 milliards d’euros, à mobiliser sur le marché financier cette année va donc lancer son quatrième Eurobond en espérant susciter le même engouement que l’année dernière. Pour son troisième Eurobond lancé en juin dernier, le pays avait mobilisé des titres en dollars (1,250 milliard de dollars sur 15 ans au taux de 6,25%) et en euros (625 millions d’euros sur 8 ans au taux de 5,125%).

Une opération qui sera reconduite avec en plus cette fois des titres libellés en Francs CFA, révèle Bloomberg. En préparation de l’opération, un roadshow est prévu pour se tenir avant la fin du mois de mars.

Par Jean-Mermoz Konandi
Financial Afrik

Author: La Rédaction

4 commentaires sur “Finance: La Côte d’Ivoire va lancer un nouvel Eurobond

  1. Espoir 2000 dans 2000, Le Bilan :

    « Tonton Bill Gobert,
    Goberto pour les intimes,
    Bagnon, Joli Bété oh,
    Alias Billy Crédit

    Refrain : Billy eh, Billy Gobert oh. Tonton pourquoi oh, tu content crédit comme ça ?

    Il dormait dans château,
    Il roulait Mercedes,
    Il prenait crédit oh,
    Il prenait crédit seulement »

    Refrain : Billy eh, Billy Gobert oh. Tonton pourquoi oh, tu content crédit comme ça ? »

  2. On ne gère pas un Etat comme on gère un ménage, c’est ce que beaucoup d’ignares ne comprennent pas.
    En général dans un foyer on dépense durant le mois de Décembre l’argent qu’on a reçu à la fin du mois de Novembre, ou même on dépense aujourd’hui l’argent qu’on a gagné la veille.

    Pour un Etat ça ne fonctionne pas pareil, on ne dépense pas au jour le jour (ou au mois le mois) l’argent que l’administration fiscale collecte. Sinon par exemple les mois ou l’Etat a moins d’entrées il ne pourrait même pas payer les fonctionnaires. L’Etat exécute son budget alors qu’il ne dispose pas forcément à l’instant t de l’argent dont il a besoin. ABSOLUMENT tous les Etats SANS EXCEPTION empruntent donc pour exécuter leur budget et il rembourse à mesure que l’argent rentre dans ses caisses. Apres comment est ce que l’Etat repartit et structure ses emprunts, ça c’est un autre débat.
    L’idéal c’est que la totalité des dettes d’un pays soient détenues par les citoyens de ce même pays, comme la quasi-totalité de l’énorme dette japonaise est détenue par les japonais.

    Bon maintenant ceux qui se plaignent que l’Etat de Cote d’Ivoire finance son budget sur les marchés internationaux ou auprès d’autres pays, j’ai une question à vous poser: Participez-vous aux opérations du Trésor quand il lance des obligations pour financer le budget de l’Etat?
    Si votre réponse à cette question est NON, alors vous êtes en contradiction avec vous-mêmes.

  3. @balèze
    J aime bien votre approche pédagogique des problèmes, du moins dans la forme.

    Mais le problème posé ici c est que pour beaucoup d ivoiriens, en tout cas c est comme ca mes contradicteurs du rdr ont défendu l avènement de Mr Ouattara comme une chance, il est riche il n aura pas besoin d utiliser l argent public, il est économiste émérite il n empruntera pas d argent pour faire vivre le pays (emprunter traduit dans l imaginaire populaire quelq’ un qui n arrive pas à se suffir).

    Je ne sais pas si le « je sais chercher l argent » avait été compris dans le sens d emprunter pour payer les fonctionnaires en attendant que les impôts rentrent ou d augmenter nos taxes et prélèvements Mr Ouattara aurait eu toute cette aura au début.

    Je dis une idiotie si j affirme que emprunter suppose rembourser avec des intérêts? Ces intérêts sont ils pris en compte dans la confection du budget au départ?

    Et puis je me dis si c est aussi normal dans un pays pourquoi la revue en ligne dite confidentielle dont j oubli le nom en parle comme si c était inhabituel à tel point que des journaux ont repris l info du paiement des salaires par la France?

    Dans tous les cas à partir du moment où la banque mondiale et la bad disent que l economie est bien gérée, je pense qu il y a pas vraiment débat non?

  4. @marianne

    Dans le budget de n’importe quel Etat il y a une ligne remboursement de la dette, qui prend évidemment en compte les intérêts de la dette.
    Le problème ce n’est pas la dette elle-même, c’est ce qu’on fait avec l’argent. Entre les surfacturations, les détournements de fonds, la corruption et autres, on comprend tout de suite pourquoi l’Afrique se développe lentement avec en plus des dettes qu’elle a du mal à payer.

    Emprunter pour exécuter le budget de l’Etat est tout à fait normal mais réussir à se faire prêter l’argent ça c’est plus difficile, il faut convaincre que tu peux rembourser.
    Donc quand un journal fait écho du fait que les salaires ont été payés par la France (peu importe que l’info soit vraie ou pas), c’est pour faire mention des difficultés ponctuelles du pays à exécuter son budget et du fait qu’il a eu besoin d’une aide d’urgence pour ne pas se retrouver en défaut de paiement.

Comments are closed.