Les policiers de Côte-d’Ivoire souhaitent l’amélioration du dispositif des baux administratifs (logements)

Encore une fois, le problème des baux administratifs des agents de police est revenu dans des échanges. Cette fois-ci, c’est la directrice générale adjointe chargée de la police judiciaire, le commissaire divisionnaire major de police, Kambilé épouse Palé Elie, qui a soulevé ce sempiternel problème parmi les préoccupations énumérées à l’occasion de la présentation des vœux du nouvel an au directeur général de la Police, le contrôleur général Kouyaté Youssouf. C’était hier, dans les locaux de la Direction générale de la Police au Plateau.

Au nom de l’ensemble des policiers de Côte d’Ivoire, elle a souhaité une amélioration de ce dispositif de logements.

Revenant sur plusieurs autres préoccupations, la directrice générale adjointe, a relevé, entre autres, le renouvellement des tenues des agents pour donner une image plus reluisante, la couverture sanitaire, la formation du personnel pour donner une réponse prompte à la criminalité et la promotion de la gent féminine.

Le directeur général de la Police, après avoir rassuré ses agents quant aux bonnes dispositions du gouvernement vis-à-vis de leurs conditions, les a exhortés à maintenir le cap. « Les opérations Epervier ont permis d’assainir les milieux criminogènes de sorte qu’aujourd’hui, la société connaît un climat sécuritaire acceptable. C’est pourquoi, je vous demande de maintenir à tout prix le cap. Les défis étant énormes, nous ne devons pas fléchir devant l’adversité. Avec l’avènement du service de la commination, de la Savac, des sports, du Copn, nous y parviendrons », a-t-il appelé.

Rappelant les difficultés de 2017, le directeur général de la police nationale, a noté entre autres, les mouvements d’humeur des militaires, l’épineux problème du phénomène des enfants en conflit avec la loi (microbe), les nombreux braquages. Il a fait savoir qu’en dépit de ces difficultés, la police a adopté un esprit républicain face à l’agissement des militaires. Pour faire face aux différentes attaques, elle a réagi avec détermination et professionnalisme. Selon lui, c’est cette dynamique qui a permis d’interpeller les cerveaux des nombreuses attaques, des dealers et la destruction de fumoirs à Abidjan et à l’intérieur du pays. Ainsi que la sécurisation de certains événements tels que les 8e jeux de la Francophonie et le sommet UE-UA.

Daniel Assouman
Fratmat.info

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Les policiers de Côte-d’Ivoire souhaitent l’amélioration du dispositif des baux administratifs (logements)

  1. Avec tout l’argent qu’ils rackettent tous les jours sur les routes, ils n’ont pas de quoi à se payer leur loyer?

Comments are closed.