Côte d’Ivoire: Que font les Coges avec l’argent que nous leur donnons ?

Tout cela pour vous dire qu’il y a un véritable problème dans les écoles et la ministre doit le savoir. Car aucun établissement sans l’accord du ministère ne peut à lui seul fixer ses prix ou permettre la vente obligatoire de fascicule dans chaque matière en plus des livres aux élèves.

Que font les Coges avec l’argent que nous leur donnons ?

J’ai inscrit ma fille au CEG de Port-Bouët. L’inscription en ligne a coûté 6500 F, ensuite j’ai payé 9500 F pour avoir une fiche d’engagement obligatoire pour chaque élève sans compter la tenue de sport qui coûte 3500 F.

Tenez-vous bien, certains professeurs lors des prises de contact ont demandé aux élèves d’acheter leurs fascicules au prix de 3500 F.

Tout cela pour vous dire qu’il y a un véritable problème dans les écoles et la ministre doit le savoir. Car aucun établissement sans l’accord du ministère ne peut à lui seul fixer ses prix ou permettre la vente obligatoire de fascicule dans chaque matière en plus des livres aux élèves. Il faut faire quelque chose. Nous comprenons donc les manifestations de la Fesci (…).

Que ces pseudo « associations des parents d’élèves » arrêtent de mentir car la Fesci ne se trompe pas de combats. Tous les parents grognent. Que font les Coges avec l’argent que nous leur donnons ? Pourquoi lors des rentrées scolaires, les écoles ne reçoivent jamais une couche de peinture ? Pourquoi les toilettes des établissements sont inutilisables malgré les sachets de savon en poudre (omo), les bouteilles d’eau de Javel, les milliers de balais et de seaux exigés aux parents d’élèves ? Prenez-vous au sérieux et arrêtez de nous mentir car nous sommes fatigués de subir, nous en avons ras-le-bol.

B.N. Justine
Port-Bouët
Fratmat.info

Share:

Author: La Rédaction