Élections sénatoriales du 24 mars 2018 en Côte-d’Ivoire: Voici les favoris du Guemon

Tehy Monsetemon Basile et Jean Mahi

C’est le samedi 24 mars 2018 prochain qu’auront lieu les élections sénatoriales dans notre pays.

Et le collège électoral composé principalement des élus de la nation ira voter pour élire 2/3 des sénateurs ivoiriens. Un tiers étant nommé par le président de la République.

Dans la région du Guemon en particulier, Monsieur Tehy Monsetemon Basile, Conseiller municipal à Duékoué et Monsieur Jean Mahi, 1er adjoint au maire de Facobly, sont bien décidés à se faire élire.
En effet, ces deux candidats parrainés par le Groupe parlementaire Agir pour le peuple dirigé par l’honorable Méambly Evariste, par ailleurs président de la région du Guemon, se sont félicités des actions menées par ledit groupe parlementaire et souhaiteraient le soutenir et continuer le combat pour la réconciliation et la paix mené par ses députés.

En effet, de par leur origine respective (Duékoué et Facobly), ces deux candidats se sentent particulièrement concernés par les actions du président Méambly et son Groupe parlementaire, qui rappelons le, ont déposé deux (2) propositions de loi dont l’une portant amnistie et l’autre portant indemnisation des victimes respectivement les 30 juin et 15 septembre 2017 à l’Assembléen.
Et dans le cadre de la promotion de ces deux lois déposées, la grande ouverture d’esprit du président Méambly et des membres de son groupe parlementaire les ont emmenés à participer à de nombreuses rencontres avec une grande partie de la classe politique ivoirienne, avec les représentations diplomatiques en Côte d’Ivoire, les Institutions internationales en Côte d’Ivoire et à l’étranger. En plus de cinq (5) visites faites à La Haye pour échanger sur la question avec l’ex-président Gbagbo et l’ex-ministre Charles Blé Goudé.

« De telles démarches méritent d’être soutenues pour le bien être de nos populations », ont-ils soutenus.
En outre, le Groupe parlementaire Agir pour le peuple entend se battre pour :
– Œuvrer à la réconciliation totale des ivoiriens.

– Travailler au renforcement des acquis démocratiques dans le pays ;

– Faire en sorte que la cohésion sociale soit une réalité.

– Le retour des exiles politiques au Togo, au Bénin, au Ghana et partout ailleurs.

– La libération de l’ex-président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé.

Les deux futurs sénateurs avec leurs différentes expériences, envisagent d’être les porte- paroles de « Agir pour le peuple » au Sénat et souhaitent prendre une part active aux actions futures de ce groupe parlementaire, qui projette après les élections sénatoriales, d’organiser un Colloque pour la réconciliation et la paix, prévu pour réunir 500 invités dont les 255 Députés ; les 99 futurs sénateurs et 146 autres invités de la société civile ivoirienne. Et ce colloque sera parrainé par SEM Sirleaf H. Johnson, prix Nobel de la Paix et ex-présidente du Libéria, avec également la présence de Madame la Première dame de la République d’Angola et celle de la Grande chancelière de la République de Côte d’Ivoire, Mme Henriette D. Diabaté.

Il faut ajouter que hormis ces deux candidats, le président Méambly parraine deux autres listes pour la même élection sénatoriale soit six (6) aspirants à des postes de sénateur.

Il entend par ailleurs soutenir 90 candidats aux élections municipales dont une candidature dans chacune des 10 communes d’Abidjan et 80 autres dans l’ensemble du pays ; l’objectif de « Agir pour le peuple » étant de prendre part à toutes les élections locales pour apporter sa contribution au développement de la Côte d’Ivoire et à l’instauration de la démocratie et la paix dans notre pays.

Déjà le Groupe parlementaire de Méambly enregistre 35 intentions de candidature dans différentes localités comme : Gagnoa, Ouragahio, Gontougo (pour les élections régionales), plateau, Cocody, Yopougon, Port Bouët, Treichville, Marcory, Abobo…

Aussi le président Méambly souhaiterait inviter tous les futurs candidats intéressés par le parrainage d’Agir pour le peuple, à prendre attache avec son service de communication au 21-24-16-25 et à l’email : ccesario3c@gmail.com

Author: La Rédaction