Marche de l’opposition «dispersée» en Côte-d’Ivoire: Mobilisation timide, lacrymogène, blessés et arrestations

Un rassemblement de l’opposition ivoirienne contre la commission électorale, dispersé à Abidjan

Serge Alain KOFFI

La police ivoirienne a dispersé jeudi a coup de lacrymogène un rassemblement de militants de l’opposition prévu dans la commune populaire et commerçante d’Adjamé (au nord d’Abidjan) pour exiger la reforme de la commission électorale indépendante (CEI), ont constaté des journalistes de ALERTE INFO.

Organisée à l’appel de la plateforme d’opposition Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), coalition qui regroupe des partis politiques, des associations de la société civile et la frange du Front populaire ivoirien (FPI, le parti de l’ex-président Laurent Gbagbo) dirigée par Aboudramane Sangaré, la marche visait à s’opposer à l’organisation des prochaines élections sénatoriales et à exiger la reforme de la CEI.

Prévue pour démarrer à la place des martyrs à Adjamé, la manifestation devrait initialement s’achever à la place de la République au Plateau, au centre des affaires de la capitale économique ivoirienne, non loin du palais présidentiel.

Mais tôt le matin, dès 07H00 (Gmt et locale), une cinquantaine de policiers étaient déjà déployés dans le périmètre de la place des martyrs où les premiers manifestants, arrivés sur les lieux, ont été dispersés à l’aide de gaz lacrymogène, provoquant un ralentissement de la circulation sur l’autoroute.

“Ne vous laissez pas distraire, nous marcherons’’ : les appels à la remobilisation de Justin Koua, secrétaire générale adjoint du FPI, n’ont pas eu l’effet escompté.

Dans la foulée plusieurs personnes dont Jean Gervais Tcheidé, cadre du FPI et porte-parole de EDS, ont été interpelées par les policiers dont le nombre avait entre temps augmenté.

Plus tard, le journaliste Cesar Etou, membre de la direction du FPI, annonce, face aux autres journalistes présents pour la couverture de la manifestation, avoir reçu un appel de la direction de EDS, demandant aux manifestants de rentrer chez eux.

L’opposition réclame depuis quelques mois la reforme de la CEI, qu’elle juge déséquilibrée en faveur du pouvoir. Des élections sénatoriales doivent se tenir le 24 mars, puis des élections municipales et régionales dans le courant de l’année, à une date indéterminée. Mais le scrutin qui focalise l’attention est surtout l’élection présidentielle de 2020.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Ce n’est pas encore la grande affluence pour cette nouvelle marche de l’opposition ivoirienne contre la Commission électorale indépendante. Les dernières manifestations de rue d’envergure de l’opposition ivoirienne réunie au sein de la Coalition pour le Changement CNC remontent à 2015. Des poids lourds politiques tels que Charles Konan Banny, Mamadou Koulibaly, Aboudramane Sangaré…y avaient pris part en son temps. L’opposition au pouvoir de Ouattara en Côte-d’Ivoire semble durablement affaiblie avec la division au sein de l’ancien parti au pouvoir, le FPI de Laurent Gbagbo, partagé entre pro-Gbagbo et pro-Affi N’guessan. Banny a rejoint son parti d’origine le PDCI-RDA et Koulibaly fait face à une dissidence au sein de son parti, Lider.

9H TU
La police a commencé à disperser les marcheurs à coup de gaz lacrymogène dès 8h alors que la foule commençait à grossir.
Deux manifestants ont été arrêtés dont Anselme Oula, un ex-responsable des jeunes du Cojep passé au Fpi. ils sont détenus à la préfecture de police.
La police a finalement pris possession du lieu de rassemblement à l’heure qu’il est.

10H TU
GRANDE MARCHE DE PROTESTATION DE EDS
Koua Justin, Dahi Nestor, Zagol Alain Durand et les camarades sont déjà sur terrain.
Camarades démocrates. Rejoignez nous à la place des martyrs/Adjamé 220 logements.
ENSEMBLE NOUS SOMMES PLUS FORT
/#2CM/ #REZOPANACOM/

Author: La Rédaction

26 commentaires sur “Marche de l’opposition «dispersée» en Côte-d’Ivoire: Mobilisation timide, lacrymogène, blessés et arrestations

  1. Krrrr krrrr krrrr …

    « « Ne vous laissez pas distraire, nous marcherons » : les appels à la remobilisation de Justin Koua, secrétaire générale adjoint du FPI, n’ont pas eu l’effet escompté. »

    « Plus tard, le journaliste Cesar Etou, membre de la direction du FPI, annonce, face aux autres journalistes présents pour la couverture de la manifestation, avoir reçu un appel de la direction de EDS, demandant aux manifestants de rentrer chez eux »

    Popcorns pour les 300 microbes de la grande marche de ce jour….

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  2. Une répression sans pareille.

    Le pouvoir donc peur !!!

    Même des journalistes ont été frappés !!

    Pop !!

  3. Krrrr krrrr krrrr….

    «poop…Une répression sans pareille…poop »

    Les hélicoptères Mi-24 de Gbagbo….pardon…de Ado ont-ils survolés sur les têtes des microbes ? Y a il eu plus de 500 microbes exterminés ???

    Ko…répression sans pareille !!!

    Mi-cancre….

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  4. Krrrr krrrr krrrr…

    «poop…Même des journalistes ont été frappés !!…poop »

    Certains microbes marcheurs, dans leur frayalisme, deviennent tout à coup soudain brusquement des journalistes…

    Krrrr krrrr krrrr…

    Bonne sieste !!!!

    té ande

  5. Krrrr krrrr krrrr….

    «poop…Le pouvoir donc peur !!!…poop »

    Le pouvoir a peur …mais les microbes prennent la poudre d’escampette!!!

    Qui a vraiment peur ???

    Violente question !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  6. Oui, il y a matière à grésiller des jours et des jours encore. Comme quoi, l’empêchement de manifester en ravit pas mal. Mais quand le couvercle reste hermétiquement fermé, la cocotte-minute court de risque d’exploser. Que Dominique – si elle a déjà fait cuire un œuf – explique ce phénomène tout simple à son cher et tendre. Une chose reste certaine, c’est que si l’Ivoirien est privé de moyen d’expression, la colère qui gronde dans les salons, bars, maquis, grins et sur le net s’exprimera de façon plus qu’explosive dans les urnes.

  7. Les poules mouillées sont donc finalement rentrées chez elles.

    La différence entre les années 1990 et 2018, c’est qu’en 1990 ils étaient encore « galère », ils n’avaient rien à perdre alors qu’entre temps ils ont connu le pouvoir, ils se sont embourgeoisés et donc peu enclin à perdre trop de risques en 2018.

    Aucun pouvoir dans ce pays (y compris le pouvoir des refondus qui pleurnichent aujourd’hui) n’a jamais été tendre avec les manifestations de l’opposition.
    La différence a toujours été dans la détermination de l’opposition et dans les risques qu’elle était prête à prendre pour se faire entendre.

  8. Le bonheur de la victoire n’en sera que plus grand !!

    Bientôt !!

    Pop !!

  9. Ça sent la résignation alors qu’il va falloir tôt ou tard mettre ce bleu de chauffe et aller au charbon….There is no other way !
    Attendre sagement comme un charognard en espérant que la providence s’occupe de tout, c’est une belle illusion.

  10. Krrrr krrrr krrrr…

    Bientôt !!! ….en fuyant de simples lacrymogènes ??? Une répression sans pareille vraiment avec zéro mort…Ado tu es un chef !!!

    Les savaneux, eux, marchaient pourtant sous les Mi-24 de son Excellence Monsieur le président Laurent Gbagbo…

    Que la cocotte-minute de kôkôti explose donc…ça ne peut que nourrir les mi-cancres de cochonti … Kôkôti@Coigny-kro !!!

    Krrrr krrrr krrrr

    té ande

  11. « Oui, il y a matière à grésiller des jours et des jours encore »

    Tout comme il y’a eu matière pour les mi-cancres à grésiller des jours et des jours devant quelques éclats pneus RDR-PDCI…n’est ce pas, mi-cancre Kôkôti@Cogny???

    Krrrr krrrr krrrr !!!

    té ande

  12. En vérité…en vérité…je vous le dis, mi-cancres @poop-kala et Kôkôti@Coigny …

    Priez le christ de mama pour qu’il vous envoie un autre général Papa Roméo pendant qu’il y’a des éclats de pneus entre le PDCI et le RDR … sinon votre cocotte-minute de 300 microbes risque de ne jamais éclater !!!

    Krrrr krrrr krrrr….

    té ande

  13. Et sa sa tape la poitrine comme un gorille en chaleur !!

    Et pourtant, tout a une fin !!

    Allons donc !!

    Pop !! (A propos, il parait que maintenant on enferme les gens qui tiennent des propos de nature a attiser la haine !! On veut voir si le pouvoir s’en prendra aux savaneux qui veulent exterminer les sudistes !!!)

  14. Krrrr krrrr krrrr…

    Yako…Ne pleure pas…ça va aller !!!

    Mi-cancre …

    Krrrr krrrr krrrr

    té ande

  15. @Lakotruc,
    C’est un championnat, et nous ne sommes qu’à la première journée. J’espère que tu rira autant après la dernière journée fin octobre 2020. Allez, grésille encore un peu…

  16. Krrrr krrrr krrrr…

    Cochonti@Coigny

    Ko première journée…on vous a toujours taper depuis que Guei vous a offert gracieusement le pouvoir. Vos 300 cochons que avez mis dans votre cocotte-minute se sont échappés entre les étalages à Adjamé … krrrrr krrrrrr !!!

    Vous allez pleurnicher encore et encore…

    Krrrr krrrr krrrr

    té ande

  17. Un championnat qu’il dit l’autre…..diantre

    Équipes en présence ? Règles du jeu ? Objectifs ?

    Moi je suis pour l’expression démocratique et contre les restrictions tout azimut….
    Que l’opposition puisse marcher sans avoir 500 morts comme au temps du vierten Reich des tropico-nazis …sans que les milices pro-pouvoir ne viennent cueillir les gens dans leurs domiciles estampillés avec un grand D ou B ….ah j’oubliais ce sont des montages ….
    Bon il faudrait quand même choisir un autre quartier que le plateau un jour ouvrable ( activités obligent) même si le général de division Vagondo n’a pas déclaré le plateau zone rouge comme l’autre général cueilli en pyjama là … oui j’oubliais un montage encore…

    Fin octobre 2020 …. une belle fête ….nous les SINDOU-ka coxers à la gare de gba-ha viendront dire au revoir à notre grand frère mossi et les forestières viendront fêter l’arrivée de Sangaré Delon le pédophile grand pédiatre devant l’eternel ou d’un autre héros de la forêt éburnéenne…une belle fête …
    Où tout va se gâter c’est quand poussé par la haine congénitale pour un peuple donné l’idole de la forêt sera poussée à reprendre la politique «anti-gnous »comme entre 2000 et 2010… oui je sais encore un montage …
    Dès que ce montage reprendra alors il y aura à boire et à manger pour tous les volontaires désireux d’aller au bout de leurs idées et de leurs convictions….
    Et comme dit l’autre après ce championnat on fera le bilan et on verra qui rira ,qui pleurera,qui ira au Ghana etc….

    Comme c’est loin 2020….

    saabé ( té ande en savano-dozo puant-gnou du serengueti…euh pardon en moré)

  18. Krrr, Krrr, Krrr

    Les gens (Ouégnin et sa bande) appellent les enfants des gens (les moutons de Koudou) pour une marche et les gens(Ouégnin et sa bande) se cachent. Quand on n’a rien entre les jambes, on la ferme.

    Krrr, Krrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr, Krrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

  19. Que de tapage de poitrine pour une marche qui était censée être pacifique !!

    On invite les militants de l’opposition sur un site donné et ce sont les policiers et BAE qui sont sur le terrain, carton d’invitation en main !!

    Non franchement, si ce pouvoir croit que c’est comme cela que l’opposition devra désormais s’exprimer, on prend note !!

    Tout le reste, ce ne sont juste des claquements de couilles savaneuses classiques !!

    Je ne connais aucun cadavre qui soit revenu des morts pour dire qu’il s’était trompé !!

    Pendant que l’on empêche l’opposition de se rassembler, le RDR continue à peiner pour ce faire, malgré les encouragements !!

    Allons donc !!

    Pop !! (Dites à PEACE de revenir. C’est débloqué !!)

  20. ENFIN une bonne nouvelle pour le clan, en panne sèche de motifs de satisfaction depuis longtemps. Pour preuve, la réunion ici de tous les portés disparus avec en tête la « grand-mère à moustache » qui nous remet son vinyle rayé de rancœurs où elle et les siens auraient été traqués, humiliés et passés près de l’extinction,… Tant qu’on tape, qu’on mate, qu’on donne des coups, c’est l’orgasme garanti de l’autre côte. La ribambelle de déconvenues auxquelles le clan a dû faire face ces derniers temps n’a eu pour seul commentaire et commentateur que @Lakotruc avec ses grésillements. On a tout compris : le terrain préféré/privilégié, c’est le rappel de la forte brute, du sang et de la poudre. A chacun sa lorgnette ? Non, à chacun sa fascination, plutôt.

  21. Kôkôti-minute@Coigny

    On vous demande tout simplement de faire bouillir votre cocotte-minute de cochons pour que ça éclate devant le Bravetchè. Fermez votre groin et appellez à plus de rassemblement de vos frères cochons…sinon vous continuerez de pleurnicher après 2020 !!

    Kôkôti mi-cancre !!! (Là c’est encore plus grave)

    Krrrr krrrr krrrr

    té ande

  22. Oui oui claquement de couilles savaneuses contre lochies et ragnagnas des tapettes et trannies forestières dont le courage n’est pas la vertu première ….on l’a bien vu de 2002 à 2011..

    Alors la suite c’est quoi ? Encore des jappements de femelles chihuahua ? Hummm trop facile

    Oui bientôt je confirme …. bientôt il faudra plus que de la grande gueule pour reprendre les progroms anti-nordistes …. courage les filles ….

    Saabé

  23. On l’a bien vu de 2002 à 2011…

    Et bizarrement, il vous est impossible de prédire l’avenir !!

    Savez vous combien de fois les révoltes ont été matées avant la révolution française ??

    Apprenez à vous conjuguer au futur, sans arrogance et mauvaise foi et alors on verra !!

    Le vent tourne et tous les savaneux paniquent, car 2020 semble bien sombre pour le RDR !!

    Le retour à la KALACH devient une option de plus en plus évidente pour des génocidaires comme vous et vos copains d’arme !!

    On veut voir !!

    Allons seulement !!

    Pop !! (Serein je suis !! La fin approche !!)

  24. Nous sommes donc tous sereins

    Il n y a aucun forestier qui en ait suffisamment pour faire partir ADO par la violence

    Révolution française ? Rien à voir … c’était entre francais reconnus par tous et une lutte de classe…ICI le contexte est différent il s’agit d’ un combat à mort entre celles comme toi qui rêvent de rendre apatride les nordistes et ceux qui refusent qu’on fasse d’eux des tsiganes ou manouches africains .c’est à dire nous .. voilà le contexte … vous voulez exclure un peuple et ce peuple vous combat … so simple …
    alors la révolution française ou bolchévique ou la longue marche de Mao …rien à voir avec ce qui se passe ici …
    mais je n’espère pas que tu comprennes aveuglée par ta haine …bref …

    Génocidaire? oui … tant qu’il faut tuer de la tapette forestière de ton genre je répondrai présent …. surtout que vous vous avez essayé mais habitués aux échecs vous n’avez pas pu vous payer du nordiste à la dose souhaitée… et tu penses y parvenir après le départ de notre grand frère mossi … tu es pathétique… mais bon attendons …
    Nous sommes tous sereins ….crois moi

    Saabé

Comments are closed.