Trump annonce le retrait des États-Unis de l’Organisation internationale du café

Divo, Cote-d’Ivoire, plantation de café

Les Etats-Unis ont informé l’Organisation internationale du café (OIC) de leur retrait de l’institution, indique l’OIC dans un communiqué publié aujourd’hui.


Exprimant ses « regrets » face à une telle décision du gouvernement de Washington D.C., le directeur exécutif de l’OIC, José Sette, s’est déclaré confiant que les liens entre l’organisation et la communauté nord-américaine du café, représentée par la National Coffee Association et la Specialty Coffee Association, demeurerait « proches ».

Quant à l’administration américaine, l’OIC dans son communiqué rappelle qu’une telle décision avait déjà été prise auparavant, mais que les Etats-Unis étaient revenus.

Le retrait sera effectif le 3 juin prochain.

Rappelons que, contrairement à ses concitoyens (lire nos informations), le président américain Donald Trump ne boit pas de café qu’il assimile volontiers à l’alcool, expliquant qu’ils auraient contribué au décès prématuré de son frère Frederiks (Fred) Trump Jr. en 1981.Un marché du café qui « pèse » aux Etats-Unis quelque $ 48 milliards.

Source: Commodafrica

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Trump annonce le retrait des États-Unis de l’Organisation internationale du café

  1. Encore une méga connerie de la part de nos amis journalistes !!

    Donc comme TRUMP ne boit pas de café et qu’il aurait tué un proche, il décide unilatéralement de sortir d’une association de café ??

    Bon DIEU, il s’agit tout de même d’une super puissance et TRUMP détient toute une armée de conseillers qui tous vraisemblablement n’ont pas la même opinion que nos modèles de pensée occidentaux, responsables de la titraille des journaux pro EUROPE !!

    MAKE AMERICA GRAT AGAIN !! Cela signifie penser aux intérêts des USA avant tout !!

    Non mes amis, TRUMP l’a dit et il passe à l’action : sortir de toutes ces associations et collusions improductives et budgétivores que les USA ont eu une fâcheuse tendance à financer plus que de raison !!

    Tantôt ce fut l’OTAN (et là personne n’aura dit que c’est parce qu’il aurait perdu un ami suite à des obus allemands ou qu’il se serait séparé d’un maitresse française rancunière), maintenant c’est l’organisation internationale du café, dans laquelle ce pays n’est pas recensé comme producteur d’envergure et qu’il finance à tour de bras !!

    Le leadership international ne peut se justifier que dans les domaines où on sait exceller ou alors où on sait pouvoir tirer des intérêts stratégiques palpables !!

    La fanfaronnade et l’exubérance obligatoire et forcée des USA dans tous les domaines ne sont pas obligatoires !!

    Les USA deviendront des consommateurs et importateurs classiques de café. Point barre !!

    Pop !!

Comments are closed.