Viols, agressions sexuelles font reporter le prix Nobel de littérature 2018

Katarina Frostenson DR

Par Connectionivoirienne | Sylvie Kouamé avec GDA

Les prix Nobels, décriés depuis plusieurs années, pour des questions de «manque de transparence et de copinage», sont plongés depuis des mois dans une forte tourmente. En effet, l’époux d’une des membres du jury du Nobel de littérature est accusé d’agressions sexuelles sur plusieurs femmes.

Jean-Claude Arnault, un Français de 71 ans, directeur d’un centre d’expositions culturelles dans la capitale Stockholm, époux de Katarina Frostenson, membre «respectée» du jury de littérature, est en accusé de viols et d’agressions sexuelles sur plusieurs dames, dont des employées de l’Académie suédoise du Nobel. L’époux indélicat aurait même sexuellement harcelé la princesse héritière de la couronne suédoise, Victoria.

L’affaire est devenue encore compliquée après de nouvelles révélations de «subventions généreuses» accordées par l’académie centre culturel de l’époux de Katarina Frostenson. La poétesse suédoise est elle-même accusée d’avoir révélé avant la date officielle, des noms de potentiels vainqueurs du Nobel de littérature.

Devant la forte pression, Katarina Frostenson a fini par démissionner du Jury du Nobel de littérature. À sa suite, plusieurs autres membres du même jury ont rendu leur démission pour des questions d’intégrité.

En attendant que le roi Carl Gustaf XVI de Suède nomme de nouveaux membres au sein de l’académie, le prix Nobel de littérature 2018 sera attribué l’année prochaine, ensemble avec celui de 2019. Le monarque a annoncé des modifications des règles de nominations. Les académiciens ne pourront plus être nommés à vie.

L’académie suédoise fait savoir que la priorité de l’heure est la gestion de la crise de confiance entre elle et l’opinion publique.

Le prix Nobel de littérature avait été attribué en 2016 au chanteur américain, Bob Dylan, qui avait personnellement marqué son étonnement. Malgré de longues tractations, Bob Dylan avait refusé de se rendre en Suède pour la réception de son prix.

Ces dernières années des Prix Nobel pour la paix avaient aussi été contestés, notamment ceux attribués à l’Union européenne en 2012 et à Barack Obama en 2009.

Author: La Rédaction