Dédouanements en Côte-d’Ivoire: Le Garde des Sceaux donne la primauté aux enquêtes de la douane sur les écrits des médias

Le Garde de Sceaux, Sansan Kambiré saluant le Président de la Chambre des Huissiers

Dédouanements en Côte-d’Ivoire: Le Garde des Sceaux donne la primauté aux enquêtes de la douane, et non à ceux de la presse


Le garde des sceaux en Côte-d’Ivoire a fini par réagir au scandale des véhicules de luxe non-dédouané révélé par l’Éléphant Déchaîné.

Nous vous proposons cette réaction dans son intégralité.

Lire également Bédié, Guy Vincent, Touré Epsé, Amon Tanoh, Peuhmond…”trempés” dans le scandale des véhicules non dédouanés

Lire également La Dg de Côte-d’Ivoire Logistique, Niamoutié Sylvie en “liberté provisoire” dans l’affaire de dédouanements frauduleux

blank

Commentaires facebook

blank

Publié par La Rédaction

8 commentaires sur “Dédouanements en Côte-d’Ivoire: Le Garde des Sceaux donne la primauté aux enquêtes de la douane sur les écrits des médias

  1. triste Marie Cocu !
    combien ont ils été sanctionnés pour corruption sous gbagbo ?

  2. ça a toujours été ainsi. la lutte contre la
    corruption n’a jamais été une priorité.
    on a tous lus plein de choses dans la presse. mais qu’est ce qui a une fois inquiété les présumés corrompus?
    aucun ministre d’aucun gouvernement
    d’houphouet à Ouatara, en passant par bédié et gbagbo n’a jamais inquiété

  3. Le fait est que l’on ne saurait confier une enquête a une entité qui est à l’origine de la fraude en cours.

    Le conflit d’intérêts est clair !!

    Maintenant, si le débat est de savoir si chaque gouvernement se responsabilise ou pas, cela se laisse discuter. Ce qui est, c’est que sous le gouvernement GBAGBO LAURENT, concernant les déchets toxiques, il y a eu une démission du gouvernement, des auditions parlementaires et des ministres qui ont été remplacés.

    Bref …

    Dabakala !!

  4. hum !
    le ressuscité @dabakala!
    sous gbagbo, il n’y a eu que les déchets toxiques comme scandale !
    je prends note.

  5. d’enseignant à ministre en juste 2 ans
    on a vu pleins de refondus construire des châteaux à issia, palmeraie ect..
    gbagbo ce super démocrate, hyper soucieux du bon devenir des dénier publiques, s’est séparé de combien de
    voleurs de l’argent du contribuable ?
    je sais que tu adore gbagbo, mais ici n’est pas le meilleur terrain pour faire sa promotion.
    courage @bonmaïspérimé!

  6. @beloo2

    parfois il ne faut pas avoir l’argumentaire de l’immédiateté.

    c’est bien à partir d’une campagne bien argumentée en communication que le rhdp a donné l’espoir aux ivoiriens de prendre le pouvoir pour mettre fin à la corruption et autre « ne donne pas ta voix à ».

    Donc venir une fois au pouvoir (surtout de la part de quidam qui est comme moi c’est à dire ne qui ne bouffe rien mais squatt les reseaux sociaux à defendre l’indéfendable) écrire que sous gabgbo c’était pareil est simplement un aveu que, au minimum vous avez berné les ivoiriens dans leur majorité (puisque c’est elle qui est sensée avoir voté pour le messie) soit c’est simplement du judas.

    Ma conviction est que les ivoiriens ne veulent plus de tout ça, cette jeunesse qui sait même que faire d’un diplome ne va plus accepter longtemps que des politiciens vereux de tout temps s’enrichissent à leur détriment et pire jouent et les narguent après leur larcin en toute impunité .

    je constate que les @quoi, @lakota et consort se font dicrets dans ce type de débat ou viennent pondre les récitations de « gbagbo était pire ».

    conclusion: merci d’avoir témoigné que le pouvoir actuel fait au minimum exactement sinon en pire ce pour quoi il était venu changer en prenant nos voix.

    Parfois le silence est d’or quand l’argumentaire n’y est pas.

  7. @belo wah wah

    Moi, ressuscité ?

    Non, j’ai toujours été là d’une façon ou d’une autre, par contre, vous semblez avoir été muté ailleurs pour y conduire vos sakouman, apparemment dans un lieu sans réseau !!

    Yako !!

    Non mon ami, comme le dit @Marianne plus haut, vous êtes venus au pouvoir avec un élan éthique et moral phénoménal et de nombreux ivoiriens ont cru que vous y viendrez pour corriger les tares et donner l’exemple !!

    Pour notre défense, vu que vous parlez de l’enrichissement des cadres FPI et des châteaux construits ici et là, je vous rappelle que le premier reflexe des dirigeants RDR au pouvoir a été de diligenter des audits dans TOUS les ministères de la république afin de trouver les preuves de détournement massifs d’argent.

    Rien, je dis bien, rien n’a été trouvé à opposer aux cadres FPI. Quand aux détournements constatés sous GBAGBO LAURENT, il ont été abordés par la justice qui a permis de mettre hors jeu des personnes dans le domaine du Café Cacao, des personnes paradoxalement libérées sous OUATTARA et devenus pour la plupart des dissidentes au sein du FPI, chantage sur la liberté oblige, je dirais !!

    De plus, le cas déchets toxiques que votre clan a si longtemps et bruyamment fustigé est devenue la mamelle nourricière de certains cadre RDR qui se sont engraissées sur le dos des victimes, sans que le pouvoir OUATTARA n’ose les mettre en prison (BICTOGO).

    Non mon ami, le meilleur juge qui soit, dans le but de mettre sur le banc des accusés des cadres de partis politiques ayant commis des détournements de fond, c’est le régime suivant, sinon les régimes suivants.

    Maintenant, si vous voulez savoir comment on se fait de l’argent en tant que ministre, c’est facile et légal : il y a pour certains contrats signés des (rétro) commissions versés (ici en Cote d’Ivoire, c’est encore légal de les encaisser, quand en Allemagne par exemple, le fonctionnaire public n’a pas le droit de recevoir de cadeaux, même pas une fleur, encore moins des commissions) On a vu même des ministres FPI (TAGRO) se lier avec des malfrats RDR (SORO) pour boucler des affaires étatiques juteuses et récupérer la commission (encore dans les déchets toxiques où TAGRO et SORO ont conduit la négociation pour l’indemnisation avec l’affréteur du bateau).

    Au delà des commissions diverses et abondantes autour des marchés d’état et des conventions, il y a aussi le statut nouveau de ministre qui permet de contracter des prêts plus conséquents auprès de banques et de monter des affaires ou de construire des maisons. Le ministre n’a pas la même difficulté que le simple conducteur d’engin militaire quand il s’agit de recevoir un prêt bancaire.

    Enfin, les liens que l’on noue quand on est à haut niveau sont bien différents que quand on est dans le volant d’un engin militaire dans une brousse tropicale. En effet, ce ne sont pas seulement des diplomates ou des ministres d’autres états que l’on rencontre, mais aussi de nombreux hommes d’affaires avec qui l’on peut conclure des choses. Ce n’est pas OUATTARA qui me contredira sur cette question, car il est l’exemple parfait de l’homme qui met son cadre de vie social et politique au service de ses intérêts égoïstes économiques et commerciaux.

    Alors oui, voir un ministre agrandir son patrimoine en moins de deux ans, c’est possible, s’il sait bien s’y prendre. La loi est la seule chose qui permet de réguler cet agrandissement de patrimoine, car elle définit les cas de corruption et de détournement. Elle impose aussi la déclaration de patrimoine avant l’accession au pouvoir du président, ce que OUATTARA a rejeté avant de produire malgré lui une maigre liste qui aura un sens seulement quand il sera chassé du pouvoir) Si votre justice n’a pu rien trouver ou prouver, alors il y a forcément un problème.

    Par contre, cela ne vous a pas empêcher de vider les comptes de ces cadres FPI (le relevé bancaire faisant foi) qui n’ont plus retrouvé un seul sous quand leur comptes bancaires ont été enfin débloqués par le pouvoir OUATTARA.

    Mais vous avez le droit de continuer à attribuer l’allégation d’enrichissement illicite à priori aux cadres FPI, sur la base de leurs possessions subites.

    Je vous garantis que les ivoiriens se feront un plaisir de vous appliquer une justice équivalente quand vous quitterez le pouvoir, car en effet, il n’existe aucun, je dis bien aucun ministre ou cadres De haut niveau RDR, qui n’ait pas exagérément augmenté son patrimoine après l’arrivé de OUATTARA au pouvoir !! Et il vous sera impossible de dire en guise de défense que les autres régimes ont fait pareil !! Tchrrr…. !!

    Ne donne pas ta voix à la corruption ???

    Nous y sommes en plein dedans !!

    On va se faire plaisir !! Ou du moins, de nombreux poussiéreux vont se faire plaisir, car il est fort probable que les gens qui mettront leur mains sur les biens des cadres RDR et Comzone enrichis seront en priorité et en premier des gens qui les côtoient tous les jours et qui ressasse leur aigreur devant le mauvais partage du gâteau !!

    Ils voulaient manger aussi !!

    Dabakala !!

Comments are closed.