Côte-d’Ivoire: « Trois nouvelles personnes déférées à la MACA », selon les Familles des détenus d’Opinion

L’Association des Femmes et Familles des Détenus d’Opinion de Côte d’Ivoire (AFFDOCI) informe l’opinion nationale et internationale de l’arrestation de trois nouvelles personnes, déférées à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) portant à 302 le nombre de détenus d’opinion dans les prisons ivoiriennes.

Ce sont :

– MR Madou Zadi Yade arrêté le 25 Avril 2018 dans les rues de Yopougon Maroc par la DST. Il a ététorturé et placé sous mandat dépôt le 04 MAI 2018
– MR Kouame Kesse Jean Paul arrêté le 27 AVRIL 2018 non loin de son domicile et placé sous mandat dépôt le 04 MAI 2018
-MR NatouaTaudoua Rodrigue arrêté par la DST et placé sous mandat dépôt le 04 MAI 2018

L’AFFDOCI regrette la poursuite des arrestations arbitraires, privant de nombreux enfants de leurs parents.

L’AFFDOCI dénonce, le maintien en prison des personnes arrêtées pour leur opinion dont la plupart est sans jugement.

L’AFFDOCI apporte son soutien à toutes les personnes brimées, arrêtées et incarcérées pour leurs opinions et exige leur libération immédiate.

L’AFFDOCI en appelle à toutes les organisations de Défense des Droits de l’Homme et aux chancelleries à manifester la solidarité dans l’action afin que, rapidement, la mise en liberté des personnes injustement maintenues en prison soit prononcée.

L’AFFDO-CI demande au gouvernement ivoirien de respecter les droits fondamentaux dont celui de la liberté d’opinion.
Pour la dignité humaine, l’AFFDO-CI demande au gouvernement ivoirien de libérer tous les détenus d’opinion !

FAIT A ABIDJAN LE 24 MAI 2018
POUR L’AFFDO-CI
DR GUEU THEORDORE

Share:

Author: La Rédaction