Cote-d’Ivoire Gon annoncé à Gagnoa « fief de Gbagbo »: Comment les cadres préparent la visite

Par Connectionivoirienne

Du 30 juin au 1er juillet 2018, le Premier ministre, chef du gouvernement Amadou Gon Coulibaly entreprendra une visite de travail dans la région du Goh (Gagnoa, Oumé). Pour l’instant 4 localités sont retenues dans lesquelles l’hôte de marque animera des meetings au cours desquels il répondra à des doléances et procédera à la pause de premières pierres de quelques infrastructures. En attendant Oumé qui n’est pas encore sur la liste, sont concernés les chefs-lieux de sous-préfecture de Guibéroua, Galébré et Ouragahio le 30 juin et l’apothéose le 1er juillet à Gagnoa ville. Les cadres d’Oumé, quelque peu frustrés, poussent pour que leur département accueille cette fois le Premier ministre après le fiasco lors de la visite d’Etat du président de la République dans la région en 2015.

Au niveau des cadres, les réunions s’enchaînent pour régler tous les détails de l’accueil à commencer par la mobilisation des populations. Le président du Conseil régional, Joachim Djédjé Bagnon bien qu’en première ligne, a choisi en accord avec les autres cadres, la jeune députée de Galébré-Guibéroua-Dignago, Dogo Myss Belmonde pour piloter le comité d’organisation. Le jeudi 7 juin dernier, ledit comité a convié les cadres et ressortissants du Goh à une réunion d’information à l’Hôtel du District au Plateau. A cette occasion Dogo Belmonde et sa vice-présidente la magistrate Aimée Zébéyou ont présenté 12 commissions de travail qui devront se mettre à la tâche pour la réussite de l’événement. Elles ont par la suite invité tous les cadres et ressortissants intéressés à s’inscrire dans ces commissions de travail selon leurs compétences. Il a été également retenu le principe de la décentralisation desdites commissions dans les localités à visiter. Ces commissions décentralisées travailleront de concert avec les différents sous-préfets en poste.

Insistant sur la mobilisation des populations, Djédjé Bagnon a invité les différents cadres, les chefs de village, les leaders communautaires, les jeunes et les femmes à s’impliquer davantage parce que pour lui, il y a un enjeu. « Il faut qu’on tire bénéfice de cette visite. Nous comptons sur les cadres. Venez frères et sœurs. Cette visite nous permettra de parler (pour transmettre nos préoccupations). Nous avons beaucoup à demander. Aidez-nous pour que nous poussions les décideurs à décider (en notre faveur) », a dit le président de la région avant d’annoncer qu’un compte est ouvert dans une banque à Gagnoa pour recueillir les cotisations des cadres.

Réactiver les projets

C’est incontestable. Depuis l’avènement de Ouattara au pouvoir, Gagnoa a pu bénéficier de quelques réalisations. Notamment le bitumage de certaines artères du chef-lieu de région. Il y a également les retombées de la visite d’état de 2015 au cours de laquelle un quartier de la ville (Delbau) a été électrifié à hauteur de 300 millions de CFA, le stade Biaka Boda désormais recouvert d’une pelouse synthétique et cerise sur le gâteau l’annonce d’un projet de 43 milliards de FCFA pour la fourniture d’eau potable (un prêt du trésor français et du C2D) aux populations de l’axe Sinfra-Gagnoa à partir du fleuve Bandama. Cependant, il reste encore beaucoup de problèmes à résoudre et le conseil régional ne serait pas malheureux que l’Etat appuie ses projets de développement. Les sous-préfectures de Guibéroua, Dignago et Galébré souffrent encore des problèmes d’eau et de l’extension du réseau électrique. Le chômage frappe de plein fouet et Gagnoa est devenue en l’espace de quelques années une fournisseuse de migrants clandestins sur les côtes libyennes. Il lui faut des investissements à forte intensité de main d’œuvre pour résorber ces problèmes de chômage qui touchent la jeunesse ivoirienne dans son ensemble. C’est à ce niveau que la visite du chef du gouvernement s’appréciera en termes de mesures à annoncer. Le livre blanc en préparation au niveau du comité d’organisation situera davantage l’hôte de marque.
SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction