Confidentiel: Un rapport des ambassadeurs de l’UE en Côte-d’Ivoire constate la « Dérive autoritaire du pouvoir, corruption et inégalités sociales »

Jean-François Valette, Ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire « moins solide et démocratique » qu’on pourrait le penser, selon l’UE

Dans un rapport confidentiel, les ambassadeurs de l’Union européenne incitent l’organisation à s’interroger sur son soutien au pays.

LE MONDE-Afrique publié le 02.08.2018

Dérive autoritaire du pouvoir, corruption, flagrantes inégalités sociales : dans un rapport confidentiel dont l’AFP a eu connaissance, jeudi 2 août, les représentants diplomatiques de l’Union européenne (UE) s’alarment de la situation politique et sociale de la Côte d’Ivoire à l’approche de l’élection présidentielle de 2020.

« La Côte d’Ivoire affiche l’image rassurante d’une stabilité retrouvée, portée par des taux de croissance élevés » – 8 % par an en moyenne depuis 2011 – mais « les indicateurs sociaux stagnent (taux de pauvreté à 46 % en 2015) », écrivent les ambassadeurs de l’UE dans ce rapport commun rédigé début juillet et qui n’était pas destiné à être publié, selon une source de l’organisation.

« La population s’interroge de plus en plus ouvertement sur cette croissance qui ne lui semble pas ou peu bénéfique », et « tolère d’autant moins les largesses financières dont bénéficient les cercles du pouvoir », « une “classe dirigeante” dont l’enrichissement ces dernières années est parfois spectaculaire », selon le rapport.


Celui-ci pointe « les failles politiques importantes de la reconstruction » après la décennie de crise politico-militaire des années 2000, et « les fragilités non résorbées d’un pays peut-être moins solide et démocratique que sa bonne image pourrait le laisser penser ».

« Réélection systématique »

« Face à ces difficultés, les autorités se montrent hermétiques aux critiques internes et externes, et semblent désireuses de ne laisser aucun lieu de pouvoir leur échapper », selon le texte. « La confrontation entre un pouvoir qui restreint progressivement les espaces d’expression, et une contestation sociale grandissante, n’augurerait rien de bon pour l’échéance de 2020 », s’inquiètent les chefs de mission de l’UE.

Sur le plan politique, la création, voulue par le président Alassane Ouattara, d’un « parti unifié » de la majorité, « annoncé [e] comme la solution à l’instabilité passée […] a été dès le début compris [e] par tous comme une manière pour la coalition au pouvoir de s’assurer une réélection systématique, en reléguant les éventuels mouvements d’opposition à la périphérie du jeu politique ».

Les ambassadeurs estiment encore que « la relation de l’Union européenne avec la Côte d’Ivoire est affectée par le manque de dialogue politique », une « situation [qui] n’est pas compatible avec la relation forte entre [Bruxelles et Abidjan], dont témoigne notamment le haut niveau de soutien politique et financier apporté par l’Union européenne ».

« Au vu de ce constat, les chefs de mission de l’UE incitent […] à une réflexion sur le soutien de l’UE à la Côte d’Ivoire », conclut le rapport. L’aide européenne au pays ouest-africain se monte à 273 millions d’euros pour la période 2014-2020, à quoi s’ajoutent des aides bilatérales, notamment de la France et de l’Allemagne.

Source: Lemondeafrique.fr

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

6 commentaires sur “Confidentiel: Un rapport des ambassadeurs de l’UE en Côte-d’Ivoire constate la « Dérive autoritaire du pouvoir, corruption et inégalités sociales »

  1. >Dérive autoritaire
    Seuls ceux qui ont cru au x paroles mielleuses répendues en 2010 seront surpris. Nous autres qui conservons un souvenir intact des effroyables années 1990-1993, savions depuis que l’homme était un autocrate, imbu de sa magnificence, de son omniscience et de son omnipotence. Un homme allergique à la contradiction et faisant une réaction urticante aiguë à la critique : « je peux à la limite tolérer une critique sur la couleur de ma cravate, mais en aucun cas sur mon action ». Résultat des courses, l’annonce péremptoire de 100 jours pour redresser l’économie s’est muée en aveu pathétique de 1000 jours (sans Schéhérazade) pour le faire, avant l’annonce laconique des caisses vides ne permettant plus d’assurer les salaires dans les mois qui suivraient.

    Bref, l’autoritarisme de l’homme s’est ressentie à Yopougon sur la RU des Toits Rouges avec son complice Robert Guéi, bavure que tentera autant que faire se peut FHB. Puis sur la tentative de décapitation de l’opposition par la disparition de son leader, que feu le général Tanny empêchera, et tant d’autres actes qui déjà, témoignaient de la vision de l’homme, encore à cette époque « simple » Premier Ministre. Il y a en qui viennent de découvrir cette hideuse facette, mais les dernières actions sont celles de trop : arrestation et incarcération d’un guide religieux, coupable d’avoir dit ses vérités chapelet à la main, là où le club des amis est assis sur un arsenal disséminé un peu partout sans être inquiété, même après leur rodéo sanglant qui leur a valu une récompense de 12 millions de FCFA ; puis, la deuxième action de trop, c’est cette traque aux opposants et aux opposés.

    Pour la corruption et les inégalités sociales, il faudra ouvrir 2 nouveaux chapitres, tant il y a à dire et à écrire. Pour l’heure, notre seule surprise vient de l’UE, communauté de pays qui accompagne ce régime depuis 2011, et à qui il aura fallu 7 (sept) ans pour enfin percevoir sa nature véritable !!! Dire qu’on nous vante depuis des années la sagacité, l’esprit de synthèse et le sens critique de l’Occident… Je suis scié, là !

  2. C’est bien beau, les rapports, mais il faudrait que les écrits soient suivis d’actes !!

    A mon avis, c’est juste des propos tenus (pertinemment et bizarrement à ce moment !!) pour se donner une porte de sortie honorable et une plage de dialogue avec son successeur, au cas où OUATTARA chute avant 2020.

    C’est de bonne guerre, car en politique, il n’y a pas d’amis mais des intérêts !

    Au fait, Ben ALI, il est où maintenant ??

    Dabakala.

  3. Manifestation de l’opposition interdite, interdiction de critiquer Dramane, liberté d’expression supprimée, emprisonnement arbitaire, révocation, politique d’exclusion, dioulatisation de l’administration publique, assassinat, tuerie, obligation d’adhérer au parti soit-disant unifié,, intimidation, violation des lois, corruption, détournement de fonds publics, pauvreté endémique, chereté de la vie, Expropriation des terres, insécurité, chômage, etc… Le peuple ivoirien est au bord de l’explosion. Il suffirrait d’une étincelle, pour que la Côte d’Ivoire s’enflame…

  4. Et pendant tout ce temps, l’UE ne voyait rien ???

    Tchrr……

    Merci à vous @Zott…

    Dabakala

  5. @Zott pardon faut réduire un peu la liste, y’a synonymes dedans.

  6. Ouattara DRAMANE va se fâcher avec l’UE…
    Si non d’après Ouattara DRAMANE;
    Il y a un seul politicien corrompu et margouilleur en RCI.
    Il vient d’être identifié et forcé á rester en exile.
    Akossi Benjo.

Comments are closed.