Au Sénégal plus de 80 candidats déclarés à l’élection présidentielle de février 2019

Plus de 80 candidats ont été enregistrés au début d’une campagne de collecte de parrainages pour les candidats déclarés à l’élection présidentielle du 24 février 2019 au Sénégal, rapporte la presse.

Cette campagne de parrainage va durer «au moins quatre mois», jusqu’à la période prévue pour le dépôt des candidatures, « entre le 11 et le 26 décembre », a précisé, Bernard Casimir Demba Ciss, responsable au ministère de l’intérieur sénégalais, cité par la même source.

En avril, une loi a été votée imposant à tous les candidats à l’élection présidentielle de recueillir un parrainage allant de 0,8% à 1% des électeurs, soit environ 52.000 signatures, reparties dans au moins sept des 14 régions, en raison de 2.000 par région au minimum.

Ce système de parrainage, qui concernait jusqu’à présent seulement les candidats issus de la société civile, a été étendu en avril à tous les prétendants. Objectif affiché : « filtrer » les candidats après une inflation de candidats à différents scrutins. Lors des législatives de juillet 2017, les électeurs devaient choisir entre 47 listes, ce qui pose des problèmes d’organisation, selon les autorités.

Les candidats à la présidentielle devront également verser une caution de 30 millions de francs CFA (environ 45 000 euros). Bien que réduite de moitié par rapport aux 65 millions de francs CFA (99 000 euros) exigés pour la présidentielle de 2012, cela reste une somme importante au Sénégal.

Ouest France/JA/AFP

Author: La Rédaction