Côte-d’Ivoire: Cours de renforcement ou cours d’escrocs ?

Lu pour vous

Après la mode des répétiteurs dans nos maisons, bonjour la vague des cours de renfo (ou renforcement) dans nos écoles.

Du primaire au secondaire, c’est la formule trouvée par les enseignants particulièrement des matières scientifiques (Maths, SVT et Physique-chimie) au secondaire pour réviser les cours et arrondir les fins des mois.

Ces cours, tolérés en raison des classes bondées, sont entrés désormais dans nos mœurs et nos dépenses. Ils coûtent entre 4.000f et 10.000f par matière, selon les humeurs de chaque établissement.

Le seul problème, c’est que de libres et laissés à l’appréciation des enfants ou des parents au départ, ces cours deviennent de plus en plus obligatoires et imposés dans nombre d’établissements.

Ainsi, quand les parents d’élèves finissent d’être plumés par les inscriptions en ligne et autres frais annexes à la rentrée, ils sont invités à boire le calice jusqu’à la lie durant l’année scolaire.

Il faut, de gré ou de force, inscrire les enfants à ces cours parallèles appelés renfo, à l’effet de les mettre à l’abri de représailles sournoises et ciblées. Avec la complicité des chefs d’établissement qui ferment les yeux sur ces dérives mafieuses.

F. M. B.

Share:

Author: La Rédaction