La production pétrolière de la Côte-d’Ivoire en chute, mauvaises perspectives pour le secteur

Golfe de Guinée / AFP

(Agence Ecofin) – En Côte d’Ivoire, la production pétrolière régresse. Selon Geopolis qui cite le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, la production de brut ne s’élève qu’à 34 084 barils par jour contre 45 000 barils, il y a deux ans. Une situation que les autorités imputent à l’enchainement des travaux de maintenance sur plusieurs installations de production en mer.

Ce recul de la production de pétrole a, par conséquent, entraîné la réduction des ventes à l’export. Ainsi, le pays ne profite pas comme il devrait de la remontée en cours des prix du pétrole.

Par ailleurs, notre source fait remarquer que cette chute de la production coïncide avec le verdict du Tribunal international du droit de la mer, selon lequel les périmètres pétroliers offshore disputés par la Côte d’Ivoire et le Ghana, depuis 2009, reviennent au Ghana. Cela pousse les observateurs à se demander si la décision n’a pas affecté les réserves ivoiriennes de brut.

Quoi qu’il en soit, l’objectif du pays de produire 200 000 barils par jour, d’ici 2020, parait désormais impossible, car la Côte d’Ivoire comptait s’appuyer sur ces périmètres désormais ghanéens pour doper sa production.

Le pétrole représente 15% des exportations ivoiriennes et 4% du PIB.

Olivier de Souza

Author: La Rédaction