En Côte-d’Ivoire des militaires n’ayant « pu prouver qu’ils étaient Ivoiriens sortis de l’effectif » (ministre)

Hamsatou ANABO

Le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, a affirmé, lundi à Abidjan, que des militaires n’ayant « pu prouver qu’ils étaient Ivoiriens sont sortis de l’effectif « , après la réunification de l’armée après 2011, lors d’une réunion de la commission de sécurité à l’Assemblée nationale.

« On s’est rendu compte qu’avec la réunification de l’armée, certains n’étaient pas Ivoiriens donc on en a sorti après un enrôlement biométrique », a indiqué M.Bakayoko.

Il a ajouté que « certains militaires savaient que s’ils mettaient leurs empreintes ca ne correspondent pas avec leurs noms », rassurant les députés que « l’armée est entrain d’être restructurée ».

Concernant les radiations de l’armée, 33 gendarmes Ivoiriens en 2018 ont été radiés contre 15 en 2017, sur un effectif de 19.000 hommes, a dit le ministre de la Défense.

En 2017, « 230 militaires et gendarmes » ont été « radiés pour faute, désertion et autres manquements à la discipline », a indiqué début janvier le chef d’état-major des armées, le général Sékou Touré.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “En Côte-d’Ivoire des militaires n’ayant « pu prouver qu’ils étaient Ivoiriens sortis de l’effectif » (ministre)

Comments are closed.