Communications mobiles en Côte-d’Ivoire: La 5 G serait « en danger » selon la GSMA

Hamsatou ANABO

La GSMA (Association qui représente près de 800 constructeurs de téléphonie mobile à travers 220 pays du monde), a estimé que « la 5G est en danger si les opérateurs mobiles n’ont pas accès aux fréquences adéquates », dans un communiqué dont Alerte info, a reçu copie.

« Sans un soutien fort des gouvernements pour (….) il sera impossible d’atteindre la masse critique qui rendra la 5G abordable et accessible à tous », précise le communiqué.

Selon la GSMA,  » La 5G a besoin de bandes de fréquences plus larges pour permettre des vitesses supérieures et l’acheminement de plus grandes quantités de trafic ».

Le responsable de la GSMA pour l’Afrique subsaharienne a estimé que  » il est nécessaire que les gouvernements prennent les bonnes décisions maintenant » .

GSMA Intelligence prévoit qu’il y aura 1,3 milliard de connexions 5G d’ici 2025, mais cela dépendra de l’accès des opérateurs à suffisamment de spectre.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction