Côte-d’Ivoire: 408 882 foyers électrifiés grâce à un apport initial de 1 000 Fcfa contre 150 000 Fcfa

Programme Électricité Pour Tous

L’accès des populations à l’électricité est une préoccupation majeure du gouvernement. C’est ainsi qu’il a instauré le Programme Electricité Pour Tous (PEPT). Grâce à ce programme, 408 882 ménages ont été raccordés au réseau électrique d’octobre 2014 à septembre 2018. Le PEPT facilite l’accès à l’électricité pour les ménages à faibles revenus, en leur offrant des modalités souples d’acquisition des branchements et abonnements.

Après un apport initial de 1 000 FCFA, les bénéficiaires disposent d’un branchement et d’un abonnement au réseau électrique dont le coût total, estimé à 150 000 FCFA en moyenne, sera payé sur une période allant de trois à dix ans. Les compteurs installés dans le cadre du programme fonctionnent en mode prépayé et le règlement du reliquat est débité par fraction sur chaque rechargement jusqu’au solde.

Ces facilités ont permis à de nombreux ménages, pour lesquels le tarif du branchement-abonnement normal (150 000 FCFA) était un frein, à la connexion au réseau électrique. « Avec 1 000 FCFA, j’ai pu avoir mon compteur. Je ne l’aurais jamais eu si je devais débourser 150 000 FCFA », dit Siaka Traoré, un habitant de la commune d’Abobo à Abidjan.

Les principaux avantages pour les clients résident dans le libre choix du montant, des fréquences d’achat d’énergie et dans la maîtrise de la consommation. « Cet abonnement me permet de gérer ma consommation en électricité en fonction de mes moyens. Personne ne viendra m’enlever mon compteur pour n’avoir pas rechargé ma carte », indique Honoré Gnagbo, planteur à Gagnoa.

Parallèlement, le Programme National d’Electrification Rurale (PRONER), initié en 2013, a pour objectif l’électrification de toutes les localités de plus de 500 habitants à fin 2019. Sa mise en œuvre a permis d’électrifier 4 614 localités, faisant passer le taux de couverture de 33% en 2013 à 53% en 2017; et le taux d’accès à l’électricité de 74% à 82% sur la même période.

TEMOIGNAGES

Maurelle Mayronde Assanvo, Abidjan

« Par le passé, nous n’avions pas les moyens de payer la caution pour un abonnement. Aujourd’hui, avec le Programme Electricité Pour Tous, la citoyenne à revenus modestes que je suis a son propre compteur ».

Nadège Béda, commerçante à Diapé

« Le compteur à carte est une bonne trouvaille. C’est relax et sans contrainte. Il me permet de bien gérer mon budget ».

Nicolas Nasser, entrepreneur à Abidjan

« Avec la carte prépayée, le prix du Kw/h est le même que celui d’un compteur classique. Il faut être seulement prévoyant pour ne pas que le crédit s’épuise ».

Assata Camara

« C’est bénéfique pour moi, parce que cela me permet de gérer ma consommation, selon mon budget ».

Source : Centre d’Information et de Communication Gouvernementale (CICG) – Côte d’Ivoire

Author: La Rédaction