Droits de l’Homme – Lancement de la 2e édition du Prix du meilleur journaliste pour la lutte contre l’apatridie

Abidjan– Le ministère des Affaires étrangères en partenariat avec la Direction d’aide et d’assistance aux réfugiés et Apatrides (DAARA) et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), en partenariat avec le Réseau des Professionnels des Médias pour la lutte contre l’Apatridie (REPMA) a lancé, le lundi 17 décembre 2018, la deuxième édition du prix des meilleurs journalistes pour la lutte contre l’apatridie.

Les candidats doivent posséder la carte d’identité des journalistes professionnels (CIJP) ou la carte de presse de leur organe en cours de validité et soumettre un article de presse écrite ou audiovisuelle (reportage, interview, enquête, etc.) sur l’apatridie en Côte d’Ivoire.

A cette occasion, M. Sébastien APATITA, Administrateur Principal chargé de la Protection au HCR et M.OBROU Armel, Sous-directeur de la DAARA, ont souligné l’impérieuse nécessité de mener des actions conjuguées (Etat, Société Civile, institutions internationales) en vue de l’éradication de l’apatridie.

Le/la meilleur(e) candidat(e) de chaque catégorie sera primé. Le meilleur en télévision recevra un trophée, un laptop, un dictaphone numérique, une enveloppe symbolique et un voyage de renforcement des capacités sur les droits de l’homme à Strasbourg en France.

Ensuite, le vainqueur dans la catégorie radio ira avec un trophée, un laptop, un dictaphone numérique, une enveloppe symbolique et un voyage de renforcement des capacités sur les droits de l’homme à San Remo en Italie.

Enfin, le meilleur en presse écrite (en papier ou en ligne) recevra un trophée, un laptop, un dictaphone numérique, une enveloppe symbolique et un voyage de renforcement des capacités sur les droits de l’homme à San Remo en Italie.

Les résultats du concours seront proclamés en avril 2019 lors d’une cérémonie officielle. Toutes les productions doivent être soumises aux membres du jury à l’adresse p.apatridie_hcr@diplomatie.gouv.ci au plus tard le 31 mars 2019 à 17h30.

Concernant les normes à respecter, les productions écrites ne doivent pas dépasser 10 000 caractères, quand les productions audiovisuelles ne doivent pas excéder 13 minutes.

HG

Author: Sylvain Debailly

1 commentaire sur “Droits de l’Homme – Lancement de la 2e édition du Prix du meilleur journaliste pour la lutte contre l’apatridie

  1. Ces enfants la on devrait les choyer. Ils ont souvent des destins hors du commun et un attachement très fort à leur pays.

Comments are closed.