Lettre ouverte d’une « proche de Soro » au président Ouattara

En ce jour de dimanche 23 décembre 2018, si l’occasion m’était donnée de parler au Prado je lui dirai
Excellence finissez tranquillement votre mandat en 2020 et rendez le tablier à qui le mérite évidemment à l’issue d’une élection transparente cette fois évidemment avec des bulletins à stiker
Et oui Excellence mon Prado vous me connaissez mieux que tous ceux qui sautent autour de vous espérant amasser le maximum ….
Et oui
Si j’étais face à vous ce dimanche je vous demanderais de laisser tomber ce projet de RHDP y a honte dedans .
Et oui j’ai beau essayé un calcul mental
Essayé toutes les équations tous les assemblages

Franchement un RHDP sans Bédié sans Soro

C’est comme se rendre au champs sans machette ni daba encore moins sans eau ni une petite pitance pour le cas échéant
Oui mon Prado depuis 94 où face à mon écran, je m’étais prise d’admiration pour vous je n’ai cessé d’ouvrer pour votre quiétude
Et c’est même cette volonté de vous voir heureux
Qui m’emmène à vous souhaiter un départ en fanfare ce matin (certains avant vous tels Nelson Mandela et Rawlings et bien d’autres l’ont fait ils n’en sont pas morts)
Ouii mon Prado, suis prête à vous rencontrer à votre convenance pour débattre de tous les contours afférents à cette affaire
Mais mais pour l’instant je pu vous le dire avec force laissez tomber cette Histoire de RHDP
Sortez par la grande porte et vous verrez comment ce même peuple désabusé aujourd’hui vous applaudira
Merciii Excellence mon Prado pour le bien de notre Belle Côte d’Ivoire

Olibe Tazere Celestine

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Lettre ouverte d’une « proche de Soro » au président Ouattara

  1. Toute la problématique repose sur la CONFIANCE.

    Ouattara ne sait sur qui compter pour s’assurer une retraite paisible et l’impunité pour les bénéficiaires de son « rattrapage ».

    Bédié, c’est trop risqué et une chasse aux sorcières n’est pas à exclure. Soro, il a l’inconvénient d’être « l’adultérin » et « le non désiré » de la fratrie pour sa liberté.

    Le RHDP aussi n’est représentatif que des indéfectibles soutiens à Ouattara sans pour autant lui offrir de garantie électorale.

    Ne lui reste-t-il pas la neutralité et l’organisation démocratique des élections de 2020 pour laisser le peuple choisir ses dirigeants quels qu’ils soient ?

    Houphouet, Bédié, Gbagbo et lui même ne sont pas des saints et pourtant ils ne manquent pas de supporteurs. Eviter qu’il y ait affrontement lors de ces élections est la meilleur garantie pour lui de ne pas tout perdre personnellement. Ceux qui auront fait des abus les assumeront individuellement. Simplement.

Comments are closed.